Prix décerné pour Efimovitch pour sa photo pro-palestinienne

Le musée de Tel Aviv a décerné le prix de meilleur photographe à Efimovitch, de l’AFP. En effet, une photographie représentant le président d’un organisme responsable du renforcement de la présence juive à Jérusalem poursuivi par plus de deux enfants palestiniens qui lançaient des pierres sur lui a été choisie comme la meilleure photographie à l’exposition « Local Testimony » 2011. »Local Testimony » est une exposition régionale de photo-journalisme, qui sont présentées au sein de « World Press Photo », une exposition qui présente des photographes de presse internationaux. L’exposition de cette année est présentée au Musée d’Eretz Israël à Tel-Aviv.La photo gagnante a été tourné pour l’Agence de Nouvelles françaises (AFP) Ilia Efimovitch, en Octobre 2010 dans le quartier de Silwan, à côté de la Vieille Ville de Jérusalem. Le conducteur, David Be’eri, président d’Elad Association, un groupe dédié au renforcement de la présence juive dans la région, a affirmé que cette photo a été prise par des photographes qui faisaient partie d’une embuscade palestinienne et que la photo était réellement une mise en scène.Efimovich nie avec véhémence ces affirmations. «Qui a organisé la photo? On peut également  interprétée à la défense du conducteur. Qui en scène? Les enfants qui avaient envie de se faire écraser ce jour-là? »Mais la réalité est bien plus surprenante :Le garçon palestinien qui courait vers la voiture, et a continué en voyant la voiture venir vers lui , même pendant l’impact. La voiture a klaxonné pour le dissuader. Clairement le conducteur était inquiet pour sa sécurité et ne voulait pas stopper la voiture, et pour une bonne raison . En effet, nous voyons son pare-brise arrière brisé par les jeunes palestiniens loin d’être innocent et qui ont jetés des pierres sur la voiture et le conducteur.Le chauffeur a été embarqué pour éviter qu’un autre lanceur de pierres ne l’atteigne. En d’autres termes, il y avait des palestiniens devant la voiture et derrière lui dont deux enfants en face de lui. Si il saurait arrêté, il aurait été en danger de mort.Et il ya tout un tas de photographes là-bas, dont la présence encourage les enfants a de tels comportement de » bravoure « mais qui peut causer la mort de civil comme le père et son fils dernièrement à Hevron.La photo est sans doute spectaculaire – et aussi clairement trompeuse. (Protestations du photographe que la photo pourrait être vu comme une défense du conducteur est risible.)

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Le Musée de Tel Aviv devrait vérifier les photos qui ne doivent pas être primées selon le coté sensationnel mais surtout pour l’exactitude de  la vérité pendant ce cliché de la scène. Ce type de comportement ne peux qu’avantager la désinformation a l’encontre d’Israel.

Vidéo des faits ce jour là : L’enfant se jette sur la voiture et se relevé, d’autres arrivent pour le faire passer pour un blessé, et veulent le mettre dans une voiture pour faire croire a un blessé grave mais l’enfant se débat et ne veut pas entrer dans la voiture! Merci Tel Aviv pour votre liberté d’expression…
🟦 ANNONCE 🟦