Le partie Kadima va t’il répondre aux demandes des palestiniens ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Depuis la décision inattendue de Benyamin Nethanyaou qui a décidé en plein milieu de la nuit dernière de faire du parti Kadima, son nouvel associé, on se demande qu’elle est la réaction de cette nouvelle coalition, coté palestinien ?

En effet le « modéré »  président Mahmoud Abbas ou Abou Mazen a réagi à l’ajout de Kadima dans la coalition. Abou Mazen dit qu’il etait prêt à «s’engager» avec le nouveau gouvernement.

Il y a juste une seule condition qui doit être   remplie :

Comme vous l’aurez deviné, il veut un « gel de la « colonisation » complète, y compris de Jérusalem » sinon il menace d’aller cri à l’ONU, s’il n’obtient pas ce qu’il veut.

Publicité 

[intlink id= »5906″ type= »page »] UN EURO POUR LE SITE [/intlink]

S’exprimant dans la ville voisine de Jérusalem ce  mardi, Netanyahou a déclaré qu’il voulait utiliser sa coalition afin de  «faire avancer un processus de paix responsable».

Cependant, il n’y a aucune information qui laisse présager qu’il acceptera  les appels palestiniens concernant la construction des appartements et d’arrêter avant que les négociations pourraient reprendre. Netanyahou a dit que l’arrêt des constructions serait une pré-condition.

[intlink id= »430″ type= »page »] INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER [/intlink]

Abbas a réitéré la demande ce mardi. « Je ne reprendrais pas les négociations sans le gel des constructions», at-il dit.

Abou Mazen pense que comme Mofaz faisait parti de l’opposition, il forcera Netanyahou à accepter un gel. Cela n’arrivera pas. Tout d’abord, Abou Mazen ne sait pas que Mofaz fait parti de ce gouvernement de par une position de faiblesse. Pour l’instant, il a très peu d’influence.

Abou Mazen est également d’avis que les Américains vont venir avec «des nouvelles idées. »

Les Américains ne vont rien innover avant les six prochains mois. Après les élections américaines, Barack Obama est susceptible de faire pression pour un « Etat Palestinien» s’ il remporte un second mandat.

Romney est beaucoup moins susceptibles de le faire. Mais même Obama n’aura pas «de nouvelles idées. » Obama peut-il forcer la main d’Israël si le Congrès est opposé?

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

 

 

 

🟦 ANNONCE 🟦