Le saviez vous ? 95 % des affaires d' »attaques à la pierre » ont été classées avant d’atteindre le tribunal

Selon un nouveau rapport du Centre d’analyse et d’information de la Knesset, le « terrorisme de pierre » sur les routes israéliennes et dans toute la Judée-Samarie a atteint des niveaux d’impunité sans précédent – 95 % des affaires sont closes sans inculpation.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Depuis 2015, la police a ouvert environ 7 143 affaires sur des soupçons de 9 828 délits liés à des jets de pierres et des tirs de lance-roquettes, mais seules quelques centaines d’entre elles ont été jugées.

Sur les 7 143 cas, seuls 2 191 d’entre eux ont été suspectés. Dans les cas où les suspects ont néanmoins été découverts, environ 70 % d’entre eux étaient des Arabes israéliens, environ un quart étaient des Juifs et le reste était des Palestiniens ou d’autres citoyens.

L’âge moyen des lanceurs de pierres est de 20,5 ans, 34 % des prévenus sont des mineurs. Les principales zones de la « terreur de pierre » sont Jérusalem, la Judée et la Samarie.

En raison des difficultés rencontrées pour trouver des suspects et recueillir des preuves, la grande majorité des affaires ont été classées. Parmi ces affaires, 4961 (73 %) ont été classées en raison de l’absence de suspects, 1353 (20 %) – faute de preuves, 315 (5 %) – parce que les circonstances ne prévoyaient pas de poursuites pénales, 104 (2 %) – parce que le prévenu était mineur, et 63 (1%) pour d’autres raisons.

Publicité 

En conséquence, 95 % des dossiers ont été clos sans inculpation. Depuis 2015, seulement 631 mises en examen ont été déposées par la police et le parquet.

Cependant, même lorsque des accusations ont été portées, la peine était minime : 48 % des personnes reconnues coupables ont été condamnées à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 6 mois, 45 % d’entre elles – de six mois à un an, et seulement 7% – depuis plus d’un an.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦