L’économie s’effondre, et l’Argentine prie pour gagner la Coupe du monde : « Nous méritons d’être heureux »

L’inflation en Argentine est endémique, le chômage est élevé et l’économie du pays s’estompe. Le taux de pauvreté dans ce pays d’Amérique du Sud est l’un des plus élevés au monde, s’élevant à plus de 40 %.

La situation économique est en effet désastreuse, mais pendant la Coupe du monde, les difficultés quotidiennes sont mises de côté : le succès de l’équipe dans les matchs de la Coupe du monde a aggravé les ennuis, et les citoyens du pays retiennent leur souffle pour le match final demain (dimanche ) contre la France, qui pourrait se terminer par une troisième victoire en titre.
Même dans le système politique turbulent de l’Argentine, ils s’alignent sur l’ordre du jour et les dirigeants de l’opposition ont appelé à un « cessez-le-feu » pendant la Coupe du monde. Ils ont réalisé que pendant que l’équipe joue, le football est la chose la plus importante.

 

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Selon la dernière mise à jour de l’indice des prix à la consommation, les données de novembre montrent que le taux d’inflation depuis le début de l’année est de 92,4 %. L’Argentine souffre d’une inflation à deux chiffres depuis des années, mais en 2022, la situation s’est aggravée et la crainte est qu’à la fin de l’année, un taux d’inflation à trois chiffres d’au moins 100 % soit enregistré.
Avant le début du tournoi au Qatar, on a demandé à Kelly Olmos, ministre argentine du Travail, si la baisse de l’inflation était plus importante que la victoire en Coupe du monde. « Nous devons travailler sur l’inflation tout le temps, mais un mois ne fera pas une grande différence », a-t-elle déclaré franchement. « D’un point de vue moral, étant donné que nous sommes tous argentins, nous voulons que l’Argentine soit championne. Le peuple argentin mérite vraiment d’être heureux. »

Supporters argentins à la Coupe du monde au Qatar

Supporters argentins à la Coupe du monde au Qatar
( Photo : AP )

Supporters argentins à la Coupe du monde au Qatar

( Photo : AP )

Supporters argentins à la Coupe du monde au Qatar

( Photo: Getty )
Olmos a comparé la première victoire de l’Argentine à la Coupe du monde, qui s’est tenue en 1978 – lorsque la junte militaire contrôlait le terrorisme dans le pays. « Nous vivions sous la dictature, nous étions persécutés et nous ne savions pas ce qui arriverait demain – mais l’Argentine a gagné et nous sommes sortis pour faire la fête dans les rues. Puis nous sommes revenus à la cruelle réalité. »
Les propos du ministre du Travail ont suscité des critiques, comme prévu, mais aussi largement exprimé l’opinion publique. Les jours de la Coupe du monde, des foules d’Argentins sont venues en masse pour regarder les projections des matchs dans tout le pays, et des dizaines de milliers d’autres ont accompagné l’équipe au Qatar. Beaucoup d’autres ont dû abandonner l’expérience et s’envoler pour le cher Qatar depuis un pays où le salaire mensuel moyen est de 66 650 pesos (environ 390 dollars).
32% pensent que la Coupe du monde affectera aussi les élections
Dans un sondage réalisé en novembre, plus de 75% des Argentins ont déclaré qu’un succès à la Coupe du monde aurait un effet sur le moral national. 32% pensaient que la performance dans le tournoi affecterait les élections présidentielles dans 10 mois.
« Les gens sont bien conscients des problèmes, mais le football et la situation économique sont deux lignes qui ne se rejoignent pas », a déclaré à l’AFP Lucrecia Persdiger, infirmière dans un hôpital argentin, après la victoire de l’équipe en quart de finale contre les Pays-Bas. « Beaucoup de gens ont besoin de cette joie et en profitent au maximum. Ils savent que ce n’est que du football et sont bien conscients des problèmes. Ne pensez pas qu’ils sont stupides. »
Tony Molefesa, qui travaille comme designer, a défini une victoire argentine lors de la finale de demain comme « un soulagement, une bouffée d’air frais et de joie – même momentanée. Nous le méritons ».
« J’ai vendu ma camionnette Toyota pour être ici », raconte Christian Machinelli, 34 ans, venu accompagner l’équipe d’Argentine à la Coupe du monde au Qatar. Dans la zone du marché de Doha, enveloppé dans un drapeau argentin avec les photos de Lionel Messi et Diego Armando Maradona, il déclare : « Avec l’argent (de la vente de la voiture), je vis ici, et j’ai assez d’argent pour m’acheter une billet pour la finale. Il n’y a aucune explication à cela, aucune logique, sauf pour les Argentins, tout simplement. Nous sommes fous de football, et nous ferons tout ce qui est fou pour soutenir l’équipe. »
« L’avion et les billets pour les matchs coûtent très cher, on a fait beaucoup d’efforts pour être là », raconte la fan Viviana Rodriguez. « L’Argentine traverse une période très difficile politiquement et économiquement. Tout est 10 fois plus cher. »
Rodriguez, 53 ans, et son fils, Lautero, 20 ans, ont participé à une manifestation à Doha où ils ont appelé la FIFA (l’Association internationale de football) à vendre des billets à des prix équitables pour le match final. « Ils demandent un montant égal au montant d’une voiture neuve. C’est une aubaine », dit le fils à Utro, et craint de rater le match à l’issue duquel Messi pourrait soulever le trophée. 
Au marché et à Doha, habitants et touristes regardent une jeune Argentine portant le maillot de l’équipe nationale, jonglant avec une balle. Sur le trottoir, elle a placé un chapeau et une pancarte indiquant qu’elle cherchait un billet pour la finale. Les passants admirant ses talents de footballeuse sortent une petite monnaie de leur portefeuille et la placent dans son chapeau.
« Le football est tout pour moi », déclare Belen Godoy, 24 ans, qui est à Doha depuis un mois et a assisté à presque tous les matchs de l’Argentine. « J’ai quitté ma famille, j’ai dépensé toutes mes économies. Je vais retourner à Buenos Aires et je ne sais pas comment je vais payer le loyer, mais personne ne peut me retirer ce que j’ai vécu. »

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/