L’embargo sur les armes levé : l’Iran se précipite pour moderniser son arsenal

Avec la levée de l’embargo international sur les armes, l’Iran prévoit d’acheter des systèmes militaires avancés, notamment des drones armés, des systèmes de défense aérienne, des avions de combat et des chars, a déclaré mercredi le ministre iranien de la Défense, le général Amir Hatami, aux médias locaux.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La République islamique a déjà manifesté son intérêt pour les avions russes Su-30 et Yak-130, le char T-90 et le système de défense aérienne S-400. Il a également exprimé son intérêt pour divers systèmes de défense chinois, y compris les avions de combat J-10 et J-20, mais s’est vu interdire d’acheter de tels articles dans le cadre de l’accord nucléaire de 2015.

Hatami a noté que l’Iran avait entamé des négociations « avec plusieurs pays » avant même que l’embargo sur les armes ne soit levé plus tôt cette année, ajoutant que les pourparlers étaient maintenant dans leur « phase avancée ».

Téhéran est également en pourparlers pour vendre plusieurs systèmes d’armes produits dans le pays, y compris des systèmes de missiles antichars, a-t-il déclaré.

Plus tôt mercredi, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a averti que son pays n’avait pas encore appliqué de «représailles complètes» pour l’élimination le 3 janvier du commandant de la Force Qods, le général Qassem Soleimani, lors d’une attaque avec Les drones américains en Irak.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦