Un match de football entre les équipes de l’Autorité Palestinienne et d’Arabie saoudite, qui fait partie des tours de qualification de la coupe du monde de 2020, doit avoir lieu au stade international Faisal Al-Husseini à A-Ram, près de Ramallah, plus tard ce mois-ci. L’équipe saoudienne traversera le territoire israélien et obtiendra la permission d’Israël, ce qui a généré une inimitié panarabe.

C’est la première fois que l’Arabie saoudite autorise son équipe à jouer au sein de l’Autorité palestinienne. La délégation saoudienne, composée de 100 membres, arrivera par la Jordanie par des autobus empruntant des bus en provenance de Jordanie et se rendra à leurs hôtels à Ramallah.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’Autorité palestinienne a officiellement demandé au palais du roi d’Arabie d’organiser le match sur son territoire, et le prince saoudien Abed El Aziz Ben Turki El Faisel, également président du conseil le Conseil suprême des sports du Royaume.

Jibril Rajoub, représentant de l’AP auprès de la FIFA, a qualifié la décision saoudienne d ‘ »historique ».

L’équipe de l’Autorité palestinienne a battu l’Ouzbékistan 2 à 0 au stade Faisal Al-Husseini afin de rencontrer les Saoudiens.

Mais des érudits islamiques, en particulier ceux affiliés aux Frères musulmans, ont exprimé leur opposition à la participation des Saoudiens au jeu. Ils ont tenté de mettre le Royaume dans l’embarras. Ils ont publié des règles islamiques interdisant la reconnaissance de l’État d’Israël et interdisant ainsi toute visite sur son territoire, qui selon eux, constitue la « normalisation d’Israël ».

Des responsables de l’AP ont déclaré à TPS qu’il s’agissait d’une nouvelle tentative de la part du Qatar d’embarrasser les Saoudiens.

En 2018, les Saoudiens ont refusé de jouer contre l’équipe de la l’AP à Ramallah lors d’un match de qualification de la FIFA. Le match a été disputé en Jordanie. Cette fois, selon les mêmes sources à Ramallah, les Saoudiens craignaient que la FIFA les punisse pour avoir refusé de jouer contre l’Autorité palestinienne à domicile.

La Fédération arabe de football refuse normalement de permettre aux équipes arabes de jouer contre l’Autorité palestinienne sur son terrain de jeu en raison de la nécessité de demander un visa israélien et de traverser Israël. Mais l’équipe marocaine a joué contre l’équipe de Halal Al-Quds au stade national de Ramallah.

La Syrie et le Liban ont refusé d’organiser des matchs dans l’Autorité palestinienne.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !