L’antisémitisme existe dans la société française depuis des siècles, et de temps en temps il se développe et devient une véritable crise – surtout en période d’épidémie .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au XIVe siècle, par exemple, à l’époque de la peste, de nombreux Juifs ont été massacrés en France après avoir été accusés d’empoisonnement de puits et de propagation de la maladie. Dans la seule ville de Strasbourg, environ deux mille Juifs ont été brûlés sur instruction du conseil local, selon le livre de l’historien Robert Gottfried, « La peste noire ».

Pendant des siècles, aucune conspiration antisémite n’a éclaté à la suite d’une maladie ou d’une épidémie, mais maintenant le virus Corona semble avoir allumé la flamme de l’antisémitisme en France.

« C’est triste et écœurant, mais l’épidémie mondiale de Corona rappelle que les Juifs seront blâmés pour tout acte répréhensible, que ce soit maintenant ou en 1347 », a déclaré Mark Knobel, un historien qui dirige le Crif Research Institute (CRIF), l’organisation faîtière des communautés juives en France.

Haine du Juif sur Internet : Agnès Buzyn victime d'odieuses ...

Au cours des dernières semaines, une caricature a circulé sur les réseaux sociaux de la France avec l’image d’Agnès Buzyn, une juive de France et ministre de la santé jusqu’à récemment, jetant du poison dans un puits – une description effrayante de l’une des théories les plus courantes qui ont conduit aux pogroms pendant l’épidémie. Le dessin animé a remporté des dizaines de milliers de likes. Dans une autre image devenue virale, le visage de Agnès Buzyn a été transplanté dans le célèbre dessin animé antisémite du «marchand heureux», dans lequel un juif a l’air ridicule alors qu’il se frotte les mains avec plaisir.

En outre, une vidéo a été diffusée accusant Agnès Buzyn et son mari juif, Yves Levy, d’empêcher le public en France d’utiliser la chloroquine – un médicament antipaludéen qui, à certains égards, est également efficace pour traiter les patients du Corona, bien que sa véritable efficacité ne soit pas encore prouvée scientifiquement mais a fait ses preuves sur le terrain. La vidéo a gagné 170 000 vues sur YouTube avant d’être supprimée.

Alain Soral, un négationniste qui a été condamné à plusieurs reprises pour avoir répandu la haine contre les Juifs, a affirmé dans une vidéo que YouTube a déclaré que le virus est utilisé par « l’élite intellectuelle, celle qui ne doit pas être nommée » pour « accumuler du capital sur le dos des Français et affaiblir les gens avec le lourd tribut payé dans la vie humaine ».

Une telle déclaration, faisant écho à des accusations similaires contre les Juifs du Moyen Âge, est inhabituelle dans sa gravité, même de la bouche d’un homme comme Soral, qui préfère généralement cacher son discours de haine derrière le langage académique et ses explications pseudo-rationnelles.

Mais Mark Knobel, l’historien, a été surtout surpris par la large diffusion de la vidéo. Les 406 000 vues ont fait de lui la deuxième vidéo de son indice de popularité sur la chaîne de culture, qui a lancé Soral il y a huit ans.

Dieudonné M. Bala M. Bala, le comédien antisémite français et ami de Soral, a également proposé des théories similaires sur sa chaîne YouTube, qui contient des centaines de vidéos. Son premier post sur le virus Corona a reçu 410 000 vues – le plus grand nombre de clics sur sa chaîne en six mois.

Le discours antisémite autour de Buzyn n’est pas non plus passé inaperçu dans les médias institutionnalisés français. Le site d’actualités « Voici » et la radio publique « France Inter » ont fait en sorte que l’épidémie mondiale « provoque une vague de rhétorique antisémite ».

Un rapport du 17 mars de la Ligue anti-diffamation indique que les antisémites du monde entier, y compris aux États-Unis, ont profité de la crise du Corona pour diffuser leurs messages de haine contre les Juifs. Mais la tendance est particulièrement inquiétante en France, où selon Knobel, les personnes derrière les théories du complot ont réussi à faire de l’antisémitisme une question centrale à l’ordre du jour. « La rhétorique vient du même groupe d’antisémites qui ont échangé d’autres types de contenu antisémite bien avant la crise de Corona », a-t-il déclaré. «Ils ont juste adapté leur discours de haine au problème central en question, pour maximiser leur efficacité.»

Les antisémites ont adopté le virus comme un problème majeur, avec l’intention de diffuser le message à un large public, en colère et effrayé. Knobel affirme que maintenant que tout le monde est enfermé dans leurs maisons, les fidèles téléspectateurs de gens comme Soral et Dieudonné se répandront de plus en plus. Il a ajouté que l’antisémitisme en France prouve une fois de plus « la fragilité de la société française, sa polarisation et sa confusion ».

Même avant l’éclosion du virus, les sondages indiquaient un ressentiment croissant contre le gouvernement du président Emmanuel Macron, un homme du centre qui avait déclaré son intention de réformer l’économie française au détriment de ses services sociaux. Selon une enquête de janvier, le taux de soutien de Macron n’était que de 25% – une baisse de 16% depuis 2018.

Il est concevable que la popularité de Macron ne s’améliorera pas non plus à cause de l’épidémie, qui a jusqu’à présent coûté la vie à 8 000 citoyens français. Le 6 mars, alors que le bilan était de neuf morts, Macron se rend au théâtre pour prouver aux Français que la vie continue. Une semaine plus tard, des écoles, des bars et d’autres commerces non essentiels étaient déjà fermés, avant une fermeture totale qui a finalement été imposée le 17 mars.

Un exemple des troubles de l’année dernière illustre la rapidité avec laquelle l’antisémitisme français a déclenché une crise. Dans les manifestations du gilet jaune – les manifestations populaires appelant à une réforme économique, les manifestants portaient des pancartes et décrivaient Macron comme la « putain des Juifs » ou leur « poupée ». Lors d’une des manifestations de l’an dernier, les gilets jaunes se sont rassemblés autour du philosophe juif français Alan Finkelkraut, le qualifiant de « sale sioniste », jusqu’à ce que la police doive intervenir et le secourir.

Le déclenchement de la haine antisémite à l’époque de Corona diminue de jour en jour. Voici un exemple: Meir Habib, un député juif français, a récemment tweeté à propos de la mort de Maurice Biderman, un survivant de l’Holocauste décédé du virus, qualifiant son homme « d’humaniste et de sioniste ». La famille de Biderman a déclaré plus tard que Morris était mort dans des circonstances naturelles, mais le tweet de Habib avait déjà déclenché une vague de réactions virulentes et antisémites, y compris un tweet l’accusant de « criminel israélien, mais la liste est encore longue ». Un autre tweet disait: « Dommage qu’il n’ait pas payé d’impôts en France. Peut-être que nous avions plus de lits pour les patients. »

Biderman, un magnat de la mode, a été reconnu coupable de fraude en 2003 et a passé deux mois en prison.

« Il ne semble pas y avoir de remède ni de vaccin contre ce virus de la haine antisémite », a reconnu Knobel, « et c’est une chose à laquelle nous devrons faire attention et traiter même après la décision du virus. »

❤️ Depuis 10 ans, Infos-Israel. News vous apporte une actualité d'Israël quotidienne avec plus de trois millions de vues chaque mois. Nous essayons de développer sans cesse nos activités par l'ouverture d'autres sites personnalisés comme Rak Be Israel, CQVC, Israel Chrono, SOS Netivot car notre équipe chevronnée travaille avec le coeur ! Nous ne pouvons pas le faire sans le soutien financier de personnes comme vous. Soutenez nous ! ❤️

 


 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail: