Les deux israéliens qui sont entrés à Ramallah et ont failli mourir pourraient être poursuivis par la justice

Michael Sharabi et David Ben Nathan, qui ont failli être lynchés à Ramallah il y a un jour et demi, pourraient être poursuivis pour violation de la loi.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un couple de Breslav hassidim est entré en voiture sur le territoire de l’Autorité palestinienne, selon eux, sur le chemin de la tombe du tsadik Matityahu dans la région de Modiin, ils ont été identifiés et ont failli être tués sur la place centrale de la ville. La police palestinienne est intervenue à temps et a emmené les hommes au poste de police, puis les a remis aux FDI.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

L’armée n’accepte pas l’affirmation selon laquelle ils sont entrés à Ramallah par erreur et pensent qu’ils cherchaient un raccourci vers Modi’in, ignorant l’interdiction des Israéliens dans la zone A, les points de contrôle et les panneaux d’avertissement.

Une source de sécurité de haut rang a déclaré à Hadashot 13 que les hassidim se sont vite rendus compte qu’ils se trouvaient dans le territoire palestinien, mais, malgré cela, ne sont pas revenus. Hier soir, les FDI se préparaient à faire venir dix forces spéciales pour en sauver deux, mais avant cela, les forces de sécurité palestiniennes ont appelé les FDI, les ont informées de l’incident, et il est devenu clair qu’ils ne couraient aucun danger.

Publicité 

Selon Sharabi et Ben Nathan eux-mêmes, à la station-service, ils ont demandé comment se rendre à la tombe de Matityahu, et l’Arabe leur a montré le mauvais chemin vers la Place Manara, leur voiture a été encerclée, ils en sont sortis et se sont enfuis sans but loin de leurs poursuivants, jusqu’à ce qu’ils se heurtent à la police, qui les a emmenés au bâtiment administratif, puis les a remis à l’armée dans la région de Beit El. Les FDI leur ont dit qu’ils étaient soupçonnés d’avoir tenté de commettre un « tag mehir », un acte de représailles dans les territoires. En principe, ils ressemblent extérieurement aux jeunes des shtarim qui accomplissent de telles actions mais rien n’est sur !

Le général de brigade commandant du district de Binyamin Eliav Elbaz rencontrera son homologue palestinien et le remerciera d’avoir rapidement secouru les Israéliens.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦