Les drones marins de la marine américaine saisis par l’Iran ont été rendus sans les caméras

Une paire de drones navals américains qui ont été brièvement saisis par les forces iraniennes en mer Rouge vendredi et ont été restitués sans leurs caméras, a déclaré un responsable américain.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Les marins iraniens ont d’abord tenté de couvrir les drones avec des bâches et ont nié qu’ils les avaient, a ajouté le responsable, qui a parlé sous couvert d’anonymat pour discuter de détails non publiés sur la saisie.

Selon un rapport du Wall Street Journal , il n’était pas clair si les caméras avaient été prises par les Iraniens ou si elles étaient tombées lorsque les drones ont été sortis de l’eau puis remis en place.

La cinquième flotte de la marine américaine, basée au Moyen-Orient , a identifié les drones saisis comme étant des Saildrone Explorers. Ces drones sont disponibles dans le commerce et sont utilisés par divers clients, y compris des scientifiques, pour surveiller les eaux libres.

« Les engins de surface sans pilote n’étaient pas armés et prenaient des photos non classifiées de l’environnement tout en flânant dans une zone de patrouille assignée à au moins 4 milles marins de la voie de circulation maritime la plus proche », a déclaré la 5e flotte.

« Les navires ne présentaient aucun risque pour le trafic naval et opéraient dans le voisinage général du sud de la mer Rouge pendant plus de 200 jours consécutifs sans incident. »

Les destroyers lance-missiles de la marine USS Nitze et USS Delbert D. Black ont ​​répondu à la saisie à 14 heures jeudi et ont chacun déployé des hélicoptères MH-60 Sea Hawk, a indiqué la 5e flotte. L’Iran a finalement libéré les drones à 8 heures du matin vendredi.

Dans des images qui, selon la télévision d’État iranienne, provenaient du pont du destroyer de la marine iranienne Jamaran, des marins portant des gilets de sauvetage pouvaient être vus en train d’examiner les deux Saildrone Explorers. L’un a été jeté par-dessus bord tandis qu’un autre navire de guerre a été aperçu au loin.

 

L’Iran n’a pas de littoral le long de la mer Rouge , une voie navigable internationale cruciale située entre la péninsule arabique et l’Afrique du Nord-Est.

 

La télévision d’État a déclaré que la marine iranienne avait découvert jeudi « plusieurs navires espions sans pilote abandonnés sur les voies maritimes internationales ».

« Après deux avertissements à un destroyer américain pour éviter d’éventuels incidents, Jamaran a saisi les deux navires », a indiqué la télévision d’Etat. « Après avoir sécurisé la voie maritime internationale, le 84e escadron naval a libéré les navires dans une zone sûre. »

Il s’agit du deuxième incident de ce type ces derniers jours alors que les négociations sur l’accord nucléaire de Téhéran avec les puissances mondiales sont en jeu.

L’incident précédent, qui a commencé lundi soir, impliquait les Gardiens de la révolution paramilitaires iraniens, et non son armée régulière, et s’est produit dans le golfe Persique . La Garde a remorqué un Saildrone Explorer avant de le relâcher alors qu’un navire de guerre américain suivait. L’Iran avait critiqué la marine américaine pour avoir diffusé une vidéo « hollywoodienne » de l’incident, pour faire de même vendredi lors de l’incident de la mer Rouge.

La 5ème Flotte a lancé sa Task Force 59 sans pilote l’année dernière. Les drones utilisés par la marine comprennent des drones de surveillance aérienne ultra-endurance, des navires de surface comme le Sea Hawk et le Sea Hunter, et des drones sous-marins plus petits qui ressemblent à des torpilles.

La zone de responsabilité de la 5e flotte comprend le crucial détroit d’Ormuz , l’étroite embouchure du golfe Persique par laquelle passe 20 % de tout le pétrole. Il s’étend également jusqu’aux confins de la mer Rouge près du canal de Suez, voie navigable égyptienne menant à la Méditerranée, et du détroit de Bab el-Mandeb au large du Yémen.

La région a été témoin d’une série d’attaques maritimes ces dernières années.

En face du Yémen, dans la mer Rouge, des drones chargés de bombes et de mines lancées à la dérive par les rebelles houthis yéménites ont endommagé des navires dans le cadre de la guerre qui se déroule dans ce pays depuis des années. Près des Émirats arabes unis et du détroit d’Ormuz, les forces iraniennes ont saisi des pétroliers. D’autres ont été attaqués dans des incidents que la marine impute à l’Iran.

Ces attaques ont eu lieu environ un an après la décision du président de l’époque, Donald Trump, de se retirer unilatéralement de l’accord sur le nucléaire iranien, dans lequel les sanctions contre Téhéran ont été levées en échange d’une limitation drastique de son enrichissement d’uranium.

Les négociations pour relancer l’accord sont désormais en jeu. Les États-Unis ont remis en question vendredi la dernière réponse écrite de l’Iran aux pourparlers.

L’Iran enrichit maintenant l’uranium plus près que jamais des niveaux de qualité militaire, tandis que les responsables suggèrent ouvertement que Téhéran pourrait construire une bombe nucléaire s’il le souhaite. L’Iran a maintenu que son programme est pacifique, bien que les pays occidentaux et les inspecteurs internationaux disent que Téhéran avait un programme nucléaire militaire jusqu’en 2003.

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !