La Commission des priorités du ministère de la Santé a décidé que les écoliers de 16 à 18 ans seraient vaccinés afin de pouvoir réussir les examens finaux du baccalauréat en toute sécurité.

Si les jeunes ont déjà 19 ans mais sont toujours scolarisés, ils seront également vaccinés. Le directeur général du ministère de la Santé a également soutenu cette idée.

Le panel discute des options pour poursuivre l’opération de vaccination, sachant que la prochaine expédition de vaccins Pfizer, prévue début février, sera nettement plus petite.

Très probablement, ils s’arrêteront aux citoyens de plus de 40 ans. Le professeur Nachman Ash estime qu’une nouvelle expansion de la vaccination n’est pas nécessaire, d’autres responsables du ministère, y compris le vice-ministre de la Santé Yoav Kish, pensent différemment. Dans le même temps, selon diverses estimations, le nombre de patients graves devrait diminuer la semaine prochaine.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE