Les laboratoires israéliens ont developpé une solution anti-bactérienne et sensible aux antibiotiques

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Chaque patient, infirmière, médecin ou visiteur dans un hôpital savent qu’il est important de se laver les mains avec un gel anti-bactérien afin de ne pas propager ou attraper des virus: Ce liquide antibactérien est placé à côté du lit (en Israël), et aussi à l’entrée et sortie de la chambre.

Garder les mains propres peut prévenir certaines infections, car certaines souches bactériennes parfois mortelles sont résistantes aux antibiotiques -Nous connaissons tous les infections nosocomiales qui sont une des principales causes de décès évitables dans le monde comme par exemple 100.000 personnes aux États-Unis qui  meurent chaque année par ce  qu’ils attrapent à l’hôpital, selon l’Organisation mondiale de la Santé.

Les personnes âgées  et les enfants sont exposés à un risque particulièrement élevé d’infection par des bactéries résistantes qui peuvent se propager comme une traînée de poudre. Mais maintenant ces super-bactéries sont détruites grâce à une solution de nettoyage génétique développé dans les laboratoires israéliens coûtant un prix peu élevé, la solution est non toxique pour les patients et peut se servir sur des surfaces d’hôpital selon  les chercheurs  Rotem Edgar de la Sourasky de Tel-Aviv (Ichilov) Medical Center et Udi Qimronde de l’ Université de Tel Aviv.

La solution utilise un virus cultivé en laboratoire appelé « bactériophage », ce qui perturbe l’ADN de bactéries résistantes et les rendent sensibles aux antibiotiques. « Nous avons génétiquement les bactériophages de sorte qu’une fois qu’ils infectent les bactéries, ils transférer un gène dominant qui confère une sensibilité renouvelée à certains antibiotiques », explique Qimron, qui croit que sa solution fera un jour  partie de l’anti-germe de tous les hôpitaux.

Les chercheurs disent qu’il être appliqué sur tout surface où il y a une forte concentration de germes, tels que les poignées de porte, les robinets, les rideaux et les rampes.

Comme tous les produits médicaux, chaque nouvelle trouvaille médicale doit être testée dans un environnement clinique, avant d’être approuvée à la vente.