Les organisateurs des manifestations contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu indiquent clairement que malgré sa demande de limiter la manifestation en vertu des lois Corona, ils n’ont pas l’intention d’arrêter la manifestation contre lui et le blâment pour la crise sanitaire et économique. Lors d’une réunion du cabinet hier, Netanyahu a décrit la préparation des manifestations comme une farce, et aujourd’hui (mercredi) il abordera les accords du Forum des Ministres obtenus par le ministère de la Santé, le procureur général et la police, dans le cadre du débat sur le resserrement de la fermeture.

Le ministre, Yishai Hadas, a souligné que les manifestants se sont engagés à maintenir la santé publique et a rejeté l’affirmation selon laquelle, ils sont un foyer de contagion malgré les propos de Gamzu disant le contraire. « Les manifestations et les prières peuvent et doivent avoir lieu dans l’espace ouvert tout en respectant les règles, comme cela se passe à Balfour. Nous pensons bien sûr qu’il est de notre devoir de manifester », a-t-il déclaré. «Nous n’autoriserons jamais la normalisation de la folie. Nous entendons continuer à manifester, nous continuerons à maintenir la santé publique, à porter des masques et à maintenir la distance. Ce qui est faux vu les images de ces manifestations :

Hadas a accusé Netanyahu de se chamailler pour arrêter la manifestation, après que le Premier ministre ait appelé à une « loi unique pour les manifestations et les prières ». Il a dit : «Netanyahu, comme d’habitude, a toujours vécu dans la ségrégation et le règne. »

Jordan Schwartzman, l’un des leaders des «drapeaux noirs», a également précisé que la manifestation ne s’arrêtera pas. « Les manifestations ne sont pas le problème et les arrêter n’est pas la solution. Il y a une et seule solution contre le Corona : remplacer les dirigeants israéliens par une direction qui est occupée du matin au soir à résoudre les problèmes. La lutte contre Netanyahu se poursuivra sur les ponts, aux intersections et tout le pays. »

« Aujourd’hui, il n’y a personne qui ne comprend pas que la raison de la situation honteuse d’Israël est Netanyahu. Celui qui a été à la barre jusqu’à présent », a poursuivi Schwartzman. « Nous, nos enfants et petits-enfants paierons pour le fait qu’au lieu de diriger le pays, de construire des systèmes épidémiologiques et de prendre soin de l’économie, Netanyahu était occupé par des vols de luxe, des avantages fiscaux et des tentatives d’échapper à son procès. »

L’un des dirigeants des « drapeaux noirs » , Komi Israël, s’est également joint à lui, appelant le public à se joindre à la manifestation de samedi soir. « Nous assistons à une campagne de calomnie et d’incitation sans précédent dans son intensité et sa portée contre la manifestation », a déclaré Black. «Notre position est sans équivoque : nous continuerons d’exercer le droit de manifester qui est un droit fondamental dans un État démocratique tout en maintenant les lignes directrices du ministère de la Santé. Je pense que l’échec retentissant dans la gestion de la crise de Corona est la seule « vie privée » qui doit être stoppée.

Lors de la réunion du cabinet, le commissaire du corona, le professeur Roni Gamzo, a recommandé de resserrer les restrictions sur la fermeture dans le cadre d’une tentative de freiner la propagation du virus corona, et a notamment proposé de fermer immédiatement les synagogues et d’autoriser les prières à l’exterieur uniquement. Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, s’est déclaré prêt à prendre des mesures si les manifestations étaient annulées et a même menacé de démissionner s’il était décidé d’imposer des restrictions uniquement aux prières et non aux manifestations.

Selon le président du Shas, il n’aura aucun problème à se tenir devant le public ultra-orthodoxe et à le convaincre que la surveillance mentale reporte également Yom Kippour. Cependant, il a ajouté cela mais a ajouté : « Mais je ne peux pas comprendre comment les manifestations oui et les prières non ». Cela peut être expliqué à un public ultra-orthodoxe pour qui la prière sur Yom Kippour est la chose la plus importante. « Nous vivons dans un État juif et démocratique, pour moi d’abord c’est juif et ensuite démocratique. Un gouvernement qui décide que l’État est démocratique mais pas juif, nous ne pourrons pas y rester », a-t-il affirmé.

Netanyahu a appelé à comparer les restrictions dans les deux domaines. « Pendant longtemps, je me suis abstenu de parler des manifestations, et après avoir entendu les experts affirmer que les rassemblements sont un énorme danger pour la santé publique, il est de mon devoir de m’attaquer », a déclaré Netanyahu. « A quelques mètres, mais Balfour est accessible de tout le pays. Au Mur des Lamentations, seules 20 capsules sont autorisées et dans les manifestations, tout est permis. »

« Cette farce doit cesser ! », a ajouté Netanyahu, « Tout le monde comprend cela, même à gauche. Nous sommes dans une situation d’urgence. Il doit y avoir une seule loi pour les prières, les manifestations et tous les rassemblements. Sinon, le public n’écoutera pas les instructions et augmentera la morbidité dans des proportions terribles. »

Cependant, une source proche du contenu de la réunion affirme qu’à ce stade, les ministres bleus et blancs ne sont actuellement pas d’accord. Le ministre de la Justice Avi Nissenkorn a admis que « les manifestations devraient être ajustées à une clôture », mais a souligné que « les restrictions devraient être imposées par une équipe de professionnelle et non par des politiciens, contre lesquels une manifestation est dirigée. Nous soutiendrons également l’octroi de pouvoirs de police aux manifestants qui ont amélioré les directives ». Plus tôt, Nissenkorn a déclaré qu’ « il n’y a pas la même loi pour les prières et les manifestations. Il ne faut pas relier les deux mais les examiner individuellement », a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi a suggéré que le personnel professionnel du ministère de la Santé, du ministère de la Justice et de la police, qui a formulé les grandes lignes des manifestations, formule une proposition actualisée sur le sujet des manifestations et la présente aujourd’hui au cabinet Corona. Des sources qui ont participé à la discussion ont déclaré qu’une proposition ashkénaze avait été acceptée et que le Forum ministériel en discuterait à midi. La réunion a été dissoute sans aucune décision.

Hier, le député Ofer Shelach (Yash Atid) a également appelé à arrêter les manifestations jusqu’à la fin de la fermeture et à trouver des moyens alternatifs d’exprimer sa protestation. « Quiconque a l’objectif qui lui tient à cœur devrait dire maintenant : arrêtez jusqu’à la fin de la fermeture, continuez par d’autres moyens. « Il n’y a rien de plus qu’une simple protestation contre un Premier ministre corrompu et en faillite, et il n’y a rien de plus justifiable que d’arrêter les manifestations de masse contre lui à ce moment critique », a déclaré Shelach.

Le président du Meretz, le député Nitzan Horowitz, a appelé au maintien du droit de manifester. Préservez le droit de protester et de manifester. Faire taire une manifestation est un dangereux précédent qui sapera également la légitimité de manifester à l’avenir. Et sur quoi portent les manifestations ? « Parce que l’accusé dégénère Israël dans un abîme, et cela doit être arrêté. »

« Il est possible de créer des manifestations sûres tout en suivant les directives. Il n’y a aucune raison de donner à ceux qui veulent éliminer la manifestation une excuse pour le faire », a poursuivi Horowitz. « Ils ne font pas cela pour le bien de la lutte à Corona, mais parce que là-bas, ils osent leur jeter toute la vérité sur la profondeur de la corruption. Le silence ne fera qu’exacerber le problème et blesser l’humanité. Il vaut mieux que Netanyahu et les ministres du gouvernement fassent face à la crise économique, à la détresse des hôpitaux. Le gagne-pain de centaines de milliers d’Israéliens. « 

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr