Le lieutenant-colonel Roi Lévy était assis le 4 octobre dans un restaurant du centre du pays avec ses amis de l’unité multidimensionnelle qu’il commandait depuis quatre mois. Un dîner ordinaire, pas insolite, entre officiers-combattants, entre bons amis. Une légère pause entre l’entraînement et l’exercice.

Vers la fin du repas, Roy dit à ses amis que quelque chose en lui lui disait qu’une guerre allait éclater. L’instinct ennuyeux d’un officier chevronné, un renard de bataille doté d’une forte intuition. En 2014, au plus fort de l’opération de la brigade Golani à Sheja’ia contre les tunnels du Hamas, Roy a été gravement blessé alors qu’il commandait le bataillon de patrouille de la brigade. Encore plus tôt, lors de l’operation en plomb durci, il s’est blessé et est revenu, sans s’abandonner un instant.
 
Malgré la blessure grave et les faibles chances que les médecins lui ont laissées au cours des mois d’opération et de traitements difficiles de l’automne 2014, Roi a réussi à revenir à lui-même – et même à l’armée, en tant que combattant et officier : il a reçu le commandement de l’unité d’élite Egoz, et a dit : ” Je serai le premier à revenir combattre à Gaza lors de la prochaine guerre.”
Pour rappel, cette unité est multidimensionnelle( Unité 888 , également connue sous le nom d'” unité fantôme “) , c’est une unité de combat spéciale de Tsahal , opérant sous l’armée terrestre . L’unité a été créée courant 2019 à l’initiative du chef d’état-major Aviv Kochavi , dans le cadre du programme pluriannuel « Momentum », dans le but de préparer les combats du futur champ de bataille. Il s’agit d’une unité modèle pour les changements futurs dans les unités de manœuvre de Tsahal. L’unité est destinée à combattre dans toutes les arènes de combat et sur n’importe quel terrain en fonction de ses caractéristiques et de ses défis changeants, tout en servant de force de manœuvre multi-armées, dotée d’une capacité de combat élevée pour localiser, exposer et détruire l’ennemi. L’unité est entraînée et fonctionne comme une unité commando , même si elle ne fait pas partie de la Brigade Oz .
Au cours des derniers mois, en tant que commandant de l’unité fantôme  – un présentiment n’a pas lâché Roi Levy et il a préparé ses combattants pour le moment de vérité.
“Il nous a dit qu’avec tous les gadgets et développements que nous réalisons chaque jour, nous sommes avant tout une unité combattante, une unité d’élite, qui doit être prête et en alerte pour la guerre”, a déclaré un officier de l’unité qui était assis à ses côtés à ce dîner, trois jours avant le déclenchement de la guerre, trois jours avant la chute du Roy au combat.
“Il a vraiment été le premier à se lancer dans la guerre : alors qu’il se precipitair en bordure de Gaza ce samedi matin, il a sauté a dit à toute l’unité de le retrouver sur le terrain après avoir embarqué le matériel à notre base”, a ajouté l’officier. “Sur le chemin du kibboutz de Reim, il a réussi à nous enregistrer un message disant que c’est notre moment, que c’est une guerre et que nous y allons. Il a rencontré des terroristes dans le kibboutz et en a éliminé certains, mais il n’est pas revenu du kibboutz. Nous avons continué à nous battre sans lui, dans son esprit.
 
Dans l’enregistrement, Roy a déclaré, quelques heures avant d’être tué lors de la bataille de Reim : « L’état d’alerte de guerre a été déclaré. Vous souvenez-vous des actions qui doivent être faites, du changement mental ? C’est exactement le moment. Tout le monde arrive à l’unité, met les armes, enfile les gilets et attend les ordres. Il y a des gens qui se battent pour le pays, il y a des escouades terroristes qui ont infiltré Israël et sont dans les kiboutzim du sud, et nous sommes arriver le plus rapidement possible pour aider. À plus tard.”
L’unité multidimensionnelle a été créée en 2019 par l’ancien chef d’état-major, le colonel Aviv Kochavi, dans le but de développer des techniques de combat modernes, des méthodes de combat et des moyens modernes adaptés au champ de bataille moderne et futur – et de les faire ressortir, pour toutes les brigades des divisions. Une sorte de version réduite de la 100e division américaine, un « laboratoire de combat » qui correspond principalement au futur, afin que Tsahal ne mène pas la guerre d’hier.
Conformément à sa mission, l’unité a été constituée par un grand nombre de combattants, issus de toutes les unités : des Golani aux Blindés, en passant par les bataillons du génie et Halam jusqu’aux unités d’élites. Des combattants et les officiers de l’unité ont affirmé dans une conversation avec Kochavi que les nombreuses technologies, des drones aux robots qu’ils envoient, tuent la plupart des forces ennemies dans les nombreux exercices, et qu’il ne reste plus beaucoup de travail pour les soldats classiques, et même pour les armuriers, dans l’acte final de nettoyage des cibles.

Le regretté colonel Roy Levy avec sa famille

Le regretté colonel Roy Levy avec sa famille
 Même dans l’armée, certains affirmaient à l’époque et affirment rétrospectivement aujourd’hui qu’un investissement aussi important dans une telle unité expérimentale n’était pas nécessaire. Selon eux, les dizaines de millions de shekels investis dans ce projet devraient être consacrés à des exercices, à la formation et à l’équipement d’unités de combat essentielles, comme les bataillons de réserve.
Mais Kochavi a insisté, et l’unité a reçu un chèque presque ouvert pour expérimenter des moyens de guerre imaginatifs : des drones mortels et minuscules qui se déplacent entre les pièces ou les tunnels et tuent eux-mêmes l’ennemi, en passant par des robots et des radars spéciaux pour manœuvrer les forces afin de détecter un ennemi caché. La plupart de ces développements sont confidentiels, certains n’ont pas été assimilés en général, parce qu’ils n’ont pas passé l’épreuve du terrain, dans les opérations et actions que l’unité est allée mener aux différentes frontières au cours des dernières années mais ils n’ont pas hésité, à abandonner des capacités qui n’étaient pas parvenues à maturité, mais seule celles qui apportaient un réel changement sur le champ de bataille.
Une bataille d’esprit contre le Hamas
Tsahal a toujours eu des capacités contractuelles aériennes,  mais pas une prise d’élite permanente, proche et tridimensionnelle, et non en combinaison avec des moyens de stimulation pour exposer l’ennemi.
À partir de l’unité fantôme 888, les premières équipes d’assaut ont été constituées, qui ont ensuite été réparties en bataillons et patrouilles : une petite force, généralement à côté de la MP ou de la brigade, qui s’occupe de tout ce qui concerne la direction du feu et le maintien vertical du terrain, avec une constante observation;
Avec un marquage immédiat depuis la zone elle-même pour les hélicoptères et les avions de combat de l’endroit précis où attaquer, ainsi que la gestion des troupeaux de drones avec différents rôles – exposer l’ennemi, le localiser et l’attaquer. Au moins 100 terroristes ont ainsi été éliminés par les combattants de cette unité dès la première partie de la manœuvre, au nord de la bande de Gaza, avec l’aide des mêmes groupes de drones silencieux qui ont surpris l’ennemi.
“Nous avons créé un point de rupture pour l’ennemi car il sait qu’il émerge pour un court laps de temps et pendant ce temps-là, nous avons réussi à l’attraper et à l’éliminer”, explique le major Bamili Y., commandant de combat de l’unité de la guerre. “D’un autre côté, il apprend aussi de nous, s’améliore et nous ne le sous-estimons pas un instant. On l’a vu après le cessez-le-feu qui lui a permis de tirer des leçons. Le Hamas diffuse les connaissances qu’il a rassemblées dans une bataille d’esprits devant nous. Notre clé est d’opérer en cercles courts, d’atterrir sur les engins piégés ennemis aussi précis qu’un dard en acier qui touchera de nombreuses unités. »
” Nous rejoignons l’activité de l’unité sur le terrain, des champignons de fumée s’élèvent constamment devant nous, et les rafales de coups de feu ne s’arrêtent pas. Les combattants de la 888 étaient stationnés ici, sur le versant caché de la colline, celui qui fait face à Israël.
“Déplacez la jeep, montez la route qui est exposée aux missiles antichar”, dit l’officier sur place au responsable militaire qui dirigeait.  Leur routine quotidienne ici est entièrement camouflée, même lorsqu’ils lancent les drones militaires développés pour eux par Elbit, pour une nouvelle partie de chasse dans le ciel de la bande de Gaza.
“Le 7/10, les combattants ont réalisé tout ce que Roy leur avait préparé”
L’unité a été dispersée d’un bout à l’autre pendant la manœuvre, ses équipes accompagnant les unités d’élite et les équipes de combat de bataillon en tant que force d’élite et avancée, et d’autres opérant également de manière plus indépendante, directement sous les divisions. Aujourd’hui, le commandant du rabmad est le général de division Dvir Hevar, qui connaissait personnellement et était un ami proche de Roi Levy.
“Les possibilités opérationnelles de notre canon anti-aérien sont quelque chose que même dans l’unité, nous n’avions pas imaginé”, tente-t-il de décrire, “il s’agit d’un contact étroit aussi bien de l’autre côté avec des terroristes, ainsi que de méthodes à l’ancienne telles que comme l’utilisation de grenades, de frondes et de tireurs d’élite. Nous avons atteint des capacités qui n’existaient pas auparavant dans l’organisation de l’ensemble de l’espace de combat  à proximité du sol. Les processus compliqués d’assimilation des armes, ceux qui prennent un an ou deux, nous les avons terminés en un mois et demi de combat, et immédiatement à l’ensemble de l’armée.
 
“Il ne s’agit pas seulement de technologies et de moyens, mais également de méthodes permettant de localiser des armes sur le territoire ennemi, de trouver des terroristes, de découvrir des tunnels cachés, de tirer et de frapper des drones ennemis, ainsi que de frapper des terroristes et de les retrouver à une distance de plusieurs kilomètres. Aucun combattant ne demande quand ils ont fini, il n’y a pas d’épuisement professionnel. Sûrement après le coup que nous avons subi le 7 octobre et les amis que nous avons perdus de l’unité, ainsi que Roy, que j’ai rencontré dans le bus pour le bureau de recrutement de Jérusalem quand j’avais 18 ans, et depuis lors, nous étions ensemble à Golani, dans le cours d’officier, lors de Tsouk Etan et plomb durci lorsqu’il a été blessé alors à mes côtés.”
Le colonel Dvir est d’accord avec ses subordonnés sur la capacité particulière de son prédécesseur dans le rôle de Roi à voir l’avenir : « Il y avait quelque chose de prophétique chez Roi au cours des derniers mois. Les soldats disent qu’il les avait préparé à la guerre, qu’il est entré dans les détails avec eux, qu’il leur a dit d’abandonner les technologies et les gadgets, vous êtes d’abord des combattants. Et le 7 octobre, ils accomplirent tout ce qu’il leur avait préparé. Maintenant, nous profitons de chaque opportunité, en profitant de chaque nouvelle découverte sur l’ennemi près de Jabalia à travers le monde souterrain pour créer le puzzle sur les prisonniers et les disparus. »


La Roulotte du Hayal organise et cuisine et nourrit les soldats à la frontière de Gaza. Il y a beaucoup de réservistes et ils n’ont aucun organisme de financement et tous les bénévoles de la Roulotte du Hayal ne reçoit pas de salaire. Tous sont bénévoles et le font pour les soldats uniquement !! Ils nous faut des dons et le nombre de soldats qui ont besoin de nourriture chaude et cuite à la maison ne fait qu'augmenter , et avec cela les dépenses. Frères, remplissons leurs réfrigérateurs, aidons-les à continuer à nourrir les guerriers du front sud avec de la nourriture faite maison.👏 Chaque shekel donné va à 100 % aux soldats Cliquez ici et devenez partenaire : 👇👇👇

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

 

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/
 
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/