La zone la plus dangereuse est le nord du pays, où des dizaines de milliers de missiles et de roquettes (principa-lement au Liban, mais également de Syrie, d’Irak et même d’Iran) constituent une menace sérieuse pour le pays.

En même temps, il me semble que le grand débat soulevé par le major-général Brick au sein de la défense concerne la préparation et l’état de préparation des forces terrestres de l’armée israélienne, et non la capacité de celle-ci à faire face correctement à la menace de missiles provenant du nord.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Depuis plusieurs années, le public est guidé par la perception selon laquelle l’État d’Israël dispose d’une capacité de défense multi-niveau pour l’interception de missiles et de roquettes : Le Dome de fer (qui s’est révélé exemplaire contre la bande de Gaza) pour intercepter une portée de 40 kilomètres et les missiles Arrow et Patriot pour des portées comprises entre 200 et 2000 kilomètres.

Est-ce vrai ?

Le peuple israélien peut-il faire confiance à la  force aérienne et à notre système multi-niveaux de missiles intercepteurs capables de résister à la menace des missiles du Nord et de la détruire, avec des pertes  tolérables pour l’État d’Israël ?

L’ingénieur Dan Rogel, pendant des décennies chez Rafael et deux fois lauréat du Prix Israël, déclare catégoriquement : » Non ! «

De nombreux professionnels rejoignent son opinion. Deux séries d’arguments sont présentées afin de prouver que l’État d’Israël n’est pas prêt à traiter avec les missiles du nord et qu’il ne faut pas compter uniquement sur l’armée de l’air israélienne et les systèmes de défense à plusieurs niveaux des missiles intercepteurs.

La première est basée sur des faits provenant de l’établissement de défense lui-même. En substance, l’État d’Israël n’a jamais et n’aura jamais assez de missiles pour intercepter la grande quantité de missiles tirés par l’ennemi tous les jours et toutes les nuits sur Israël, avec des barrages et à un rythme rapide.

À titre d’illustration: chaque jour, plus de 2 000 missiles et roquettes ennemies seront lancés à différentes distances ; Une grande partie d’entre eux tombera dans un champs mais quelques centaines d’entre eux (principalement des missiles guidés par GPS) devront être interceptés. Et intercepter signifie tirer deux missiles depuis nos différents lanceurs d’intercepteurs.

La seconde est financière, et c’est effrayant. Selon une estimation approximative, un jour de combat, nous allons tirer environ 1 400 intercepteurs dont le prix (selon les types de lanceurs, d’Iron Dome à Arrow 3) est de 1,3 milliard de dollars. En d’autres termes, seulement 10 jours de combats nous coûteront (sans toutes les autres dépenses de la guerre) près de 15 milliards de dollars. Une somme vraiment fantastique.

Pas seulement ça. Nous serons sans missiles ! Cela coûte une fortune et prend du temps. Et si la guerre durait 20 ou 30 jours ? Nous devrons imprimer des dollars pour fabriquer de nouveaux intercepteurs ?

Dans ce contexte, Dan Rogel et d’autres personnes viennent dire : Ne désespérez pas, car nous avons des solutions technologiques et opérationnelles pour gérer avec succès la menace que représentent les missiles du Nord.

Il est important de voir ce qui se passera après les élections, qui sera capable de faire face à cette grande menaces ? Nos  trois chefs d’état-major du parti Bleu et Blanc, le nouveau plan de paix Trump ? Ou la direction de Netanyahu avec une direction militaire plus puissante ?

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

3 COMMENTS

  1. A quoi servent nos armes nucleaires tactiques si ce n est a les utiliser et au moins a prevenir ces enfoires que nous n hesiterons pas a le faire
    Le prix a payer serait si lourd pour eux qu ils s astiendront

  2. Pas du tout ! La zone du nord et certes dangereuse mais neanmoins elle n’a pas encore frappee… Par contre les bleds des encules de palestiniens EUX FRAPPENT TOUS LES JOURS…. Notre gouvernement n’a pas encore venge la mort de la pauvre Ori de 19 ans violee, poignrdee, demembree et decapitee tue par un gros porc de palestinien de Hebron ADULTE de 29 ans et a qui on doit infliger la peine de mort dans les plus brefs delais a ce SALE ENCULE…. Pour endiguer ce fleau a Gerber que sont les palestiniens le gouvernement devrait balancer un obus a l’HEURE DE POINTE dans Ramallah que nous ayons enfin le plaisir de voir massacrer 100 de ces encules de palestiniens afin de les refroidir dans leur ardeur a venir nous assassiner

  3. De toute façon je ne vois que Netanyahu pour conduire ma meilleure défense contre les missiles du nord…. Et je me sens bien concernée habitant à une dizaine de kilomètres du Liban et des bases du Hezbollah
    Ce n’est pas le moment de faire des essais politiciens vu la situation du Proche Orient.
    Il faut s’entendre avec Trump, Poutine, les pays de la région. Alors je n’essaie pas la méthode de la découverte, on a un premier ministre capable on le garde

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.