Lettre de Guilad Shalit à Nicolas Sarkozy.

Voici la lettre de Guilad Shalit pour le president de la république Francaise Nicolas Sarkozy qui a été donné par l’intermediare de l’ambassadeur de France Christophe  Bigot qui a reçu l’ex otage franco-israélien captif pendant 5 ans dans les geôles du Hamas à Gaza à Tel Aviv.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Le 11 Jan 2012

Monsieur le Président de la République,

Publicité 

De retour auprès des miens, après cinq ans et quatre mois de captivité, je

souhaite vous remercier du fond de mon cæur pour le soutien sans faille que

vous m’avez témoigné et pour les efforts constants que vous avez déployés

pour obtenir ma libération.

Mes parents m’ont en effet appris que dès votre accession à la Présidence de

la République, vous avez manifesté publiquement votre détermination à

mettre fin à la captivité éprouvante que j’endurais. Je sais que vous avez

vigoureusement dénoncé I’illégalité de cette captivité, en soulignant qu’elle

touchait un citoyen franco-israélien, et, avant tout, un être humain. A chaque

anniversaire de mon enlèvement, à chacune des dates symboliques qui ont

jalonné ma captivité, vous étiez présent, réitérant votre engagement

personnel comme celui de la France. Lorsque j’en ai eu connaissance ceci

m’a apporté un grand réconfort.

C’est avec gratitude et non sans fierté que j’ai su de mes parents que vous

m’aviez toujours défendu comme un  compatriote . Les portes du palais de

I’Elysée sont restées ouvertes pour accueillir mes parents, et I’ambassadeur

de France en Israël a accompagné ma famille durant ces longues années

avant de me remettre, le jour de ma délivrance, votre lettre qui m’a

infiniment touché.

J’ai conscience, Monsieur le Président de la République, que vous avez

grandement contribué à ma libération. De cet engagement hors du commun

par sa fermeté et son refus des compromissions, je vous serai reconnaissant

toute ma vie.

Guilad Shalit

Ce qui me stupéfait, c’est que Guilad, n’ a pas du être informé que pendant plus de 4 ans il a fallu se battre, pour faire valoir sa nationalité française. Rappelons nous les multiples interventions de Yohan Taieb  et Jonathan Curiel auprès des autorités politiques et médiatiques pour que la double nationalité de cet otage (et non prisonnier de guerre), soit mise à l’honneur. Mais aussi toutes les associations juives qui ont milité pour sa liberté, sans aucun soutien concret du gouvernement français; Peut que le président voulait que Guilad rentre à la maison, mais il a fallu plus de 5 ans pour qu’il réagisse, et son autorisé n’a pas avantagé  le cas de ce jeune homme. Contrairement au prisonnier franco-palestinien qui a voulu tuer le Grand Rav Ovadia Yossef, et qui en quelques semaines a été libéré car Sarkozy en personne a intervenu pour que celui ci ne reste pas autant de temps que Guilad Shalit en prison. Je me demande si Guilad (ou son père qui est l’auteur d’après moi…)aura le temps aussi d’envoyer une lettre à la communauté juive de France qui a fait bien plus que le Président…

Malheureusement, on oublie trop vite….

🟦 ANNONCE 🟦