Demain, le Royaume de Jordanie célébrera le mariage du prince Hussein avec sa fiancée saoudienne Rajava lors d’un mariage particulièrement étincelant. 
Le prochain roi et le choix de son cœur seront bien sûr au centre des cérémonies, mais au Moyen-Orient  – même un événement aussi passionnant aura lieu avec beaucoup de tension en arrière-plan.
Le nouveau couple réussira-t-il à dégeler les relations entre les palaces d’Amman et de Riyad, qui se méfient toujours l’un de l’autre suite aux accusations de tentative de coup d’Etat et à la destitution immédiate du roi Abdallah II ?

Le rapport du prestigieux magazine britannique « The Economist » met en lumière l’avenir des relations entre l’Arabie saoudite et la Jordanie et la mesure dans laquelle elles seront affectées par le mariage du prince héritier jordanien Hussein bin Abdullah II avec l’architecte saoudienne Rajwa Al Seif.

Sous le titre « La Jordanie tombe-t-elle amoureuse de l’Arabie saoudite ? », le rapport traitait des « mariages » des rois jordaniens successifs et de leurs effets sur les relations extérieures du pays.

Au départ, le rapport indiquait que le roi Hussein de Jordanie “a épousé des femmes britanniques et américaines, entre autres, lorsque la Grande-Bretagne était un grand empire”.

Le rapport ajoute : « L’actuel roi Abdallah a épousé une Palestinienne dans le but de préserver la satisfaction du public jordanien, tandis que l’actuel prince héritier a l’intention d’épouser une architecte saoudienne ».

Le rapport continue : « La famille hachémite qui dirige actuellement la Jordanie était il y a environ un siècle, la principale dynastie dirigeante au Moyen-Orient, mais plus tard, ils sont devenus des parents pauvres de leurs riches rivaux du Golfe ».

Il note que “certains craignent que l’Arabie saoudite, sous le règne du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, ne veuille transformer la Jordanie en une sorte de féodalité”.

Il y a deux ans, les tribunaux de sécurité jordaniens ont accusé des puissances étrangères non précisées d’avoir tenté de remplacer le roi Abdallah de Jordanie par son frère, le prince Hamzah, ce que le prince a nié avec véhémence, tout comme les responsables saoudiens.

Le rapport se demande si le mariage de l’actuel prince héritier jordanien avec une Saoudienne réussira à limiter ce qu’il a décrit comme “les ambitions de Mohammed ben Salmane”, d’autant plus que la mariée est issue de la célèbre et influente famille Sudairi, “qui se marie souvent avec des membres de la Maison des Saoud.”

Le rapport demande également si le mariage actuel encouragera les Saoudiens à aider la Jordanie à rembourser ses dettes urgentes.

Le rapport indique : “La personne qui a joué un rôle important dans les relations entre la Jordanie et l’Arabie saoudite est actuellement en prison”.

Il ajoute : “Bassem Awad Allah a été pendant des années à la tête de la cour royale jordanienne avant de s’installer dans la capitale saoudienne, Riyad, pour conseiller l’actuel prince héritier saoudien”.

Le rapport continue qu’Awadallah n’était pas d’accord avec les autorités après son retour en Jordanie, pour être condamné à 15 ans de prison, pour collusion avec le prince Hamzah.

Par conséquent, le rapport constate que le roi Abdallah de Jordanie “peut avoir besoin de plus d’un mariage pour rendre les Saoudiens plus généreux”, ajoutant que “les alliances familiales ne durent souvent pas toujours”.

Il cite un ancien responsable jordanien disant : « Nous (la Jordanie) sommes devenus moins importants » pour les Saoudiens.

Et le monarque jordanien a annoncé en mai dernier l’imposition de restrictions sur “les contacts, les déplacements et la résidence” de l’ancien prince héritier Hamzah, plus d’un an après qu’il ait été accusé de participer à l’atteinte à la sécurité du royaume et du système de gouvernement.

Le prince Hamzah bin Al Hussein a annoncé en avril 2022 qu’il avait renoncé au titre de “prince”, un an après que le gouvernement l’ait accusé d’être impliqué dans la soi-disant “affaire de sédition”, une accusation pour laquelle il n’a pas été jugé, mais plutôt a été placé en résidence surveillée, sans l’annoncer officiellement.

L’ancien chef de la cour royale, Bassem Awadallah, et Sharif Hassan bin Zaid, qui était l’envoyé spécial du roi en Arabie saoudite, ont été jugés dans “l’affaire de sédition”.

En juillet 2021, la Cour de sûreté de l’État a prononcé une peine de 15 ans de prison à leur encontre, après les avoir reconnus coupables d’opposition au régime et de discorde.

Dans le cadre du protocole royal jordanien pour les mariages, la “cortège rouge” sera présente au mariage du prince héritier Hussein bin Abdullah II et de sa fiancée, Rajwa Al Seif, le jeudi 1er juin.

La “cortège rouge” parcourra un groupe de rues de la capitale jordanienne, Amman, du palais Zahran au palais Al-Hussainiya, où des milliers de Jordaniens et d’habitants pourront participer à la célébration sur le chemin de la procession.

La « Parade rouge » a commencé à apparaître depuis la fondation du Royaume hachémite de Jordanie, et depuis lors, elle est devenue une étape importante dans les événements nationaux jordaniens. Elle se compose de 20 voitures Land Rover, dont 14 participent à la procession, et de 6 voitures de réserve, accompagné de 10 motos.

Le cortège, porté par 71 membres de la garde royale, tous portant des foulards rouges sur la poitrine, se composait de voitures royales rouges ouvertes, qui étaient initialement accompagnées de chevaux blancs montés par des chevaliers, et les chevaux ont ensuite été remplacés par des motos.

Le cortège est préparé selon un protocole approuvé par les Protocoles Royaux, et les voitures sont réparties au cours du cortège selon des formations spécifiques.

Le “cortège rouge” entoure la voiture du roi en route vers des événements nationaux, lors d’une visite d’un chef d’État ou lors d’occasions spéciales.

Où ira le cortège ?

La direction jordanienne de la sécurité publique a annoncé les détails du plan de circulation qui accompagnera la marche du cortège royal rouge pour célébrer le mariage du prince Hussein.

La Direction a confirmé que le plan de circulation réglementera les heures et les lieux des fermetures, des déviations de trafic et des itinéraires alternatifs le long du parcours du cortège royal, et sa mise en œuvre commencera à partir de trois heures de l’après-midi jeudi, correspondant au 1/ 6/2023, jusqu’à sept heures du soir du même jour.

Le plan comprend le déploiement d’un grand nombre de sergents de la circulation et de patrouilles de sauvetage pour guider, guider et aider les citoyens, et comprend la fermeture de la route par laquelle passera le cortège royal et s’étendant du troisième cercle (palais de Zahran) vers le quatrième cercle et plus haut. jusqu’au huitième cercle (rue Zahran), puis vers le cercle du peuple et le rond-point Medical City (rue King Abdullah II) vers la rue Saad Khair, jusqu’au palais Al-Hussainiya.

La Direction de la sécurité publique a confirmé que le plan de sécurité assurait la sécurisation des voies de circulation et l’accès aux hôpitaux et centres de santé situés sur le trajet du convoi, en plus de déployer des points de protection civile le long de la route pendant la période de fermeture.

REJOIGNEZ NOUS

💢 Page Facebook Infos Israel News : https://www.facebook.com/InfosIsraelNews

🔴 Telegram Info (en continue avec vidéos en direct): https://t.me/infoisraelnews

🛒Telegram boutique (de nombreuses marques de luxe à prix cassés) : https://t.me/shekelfaste

 

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/