Un imam français connu pour son implication dans des initiatives interconfessionnelles a déclaré que lui et sa famille vivaient sous la menace des islamistes depuis des années, rappelant avec émotion les conséquences des attaques et du harcèlement.

Dans une interview accordée à la télévision France 2 ce mois-ci, Hassen Chalghoumi a déclaré qu’il avait commencé à recevoir des menaces de mort en 2005 après avoir appelé au respect des commémorations de l’Holocauste.

« J’ai lancé un appel solennel au respect de la mémoire de la Shoah, à réfléchir aussi à ce que les gens ont fait à leurs semblables, aux conséquences du racisme, de la haine, de l’antisémitisme… Mais, malheureu-sement, mes propos ont été mal compris. Deux jours plus tard, ma maison a été saccagée », a-t-il déclaré, selon une traduction du Middle East Media Research Institute.

“J’ai commencé à recevoir des menaces de mort au nom d’une cause qui n’a rien à voir [avec mes paroles], la cause palestinienne, au nom d’une idéologie de haine, peut-être contre la politique israélienne, ou pour un véritable antisémitisme”, a déclaré Chalghoumi. « Et puis j’ai reçu des appels et des lettres anonymes. En 2009, ma voiture a été incendiée et ma maison a été attaquée.

Bon nombre des menaces de mort que Chalghoumi a reçues l’ont été pour ses liens amicaux avec le CRIF, le groupe qui représente les communautés juives françaises, et pour s’être rendu en Israël à plusieurs reprises.

Lors d’une tournée en Judée Samarie avec des dirigeants des implantations en 2019, Chalghoumi a déclaré que soutenir le boycott d’Israël était contraire à la loi coranique, et qu’il espère favoriser le dialogue entre Israéliens et Palestiniens afin qu”aucune mère – ni israélienne ni palestinienne – ne pleure’. ” dans le futur.

Chalghoumi est une sorte d’exception dans le discours religieux musulman, connu pour son soutien à l’interdiction de la burqa en France.

Malgré les menaces, Chalghoumi a déclaré que sa femme l’encourageait à continuer de parler.

On lui a demandé s’il avait envisagé d’arrêter pour protéger sa famille.

« Non, même si les conséquences ont atteint ma maison. Je ne peux pas dire que tout cela est à l’extérieur de ma maison, car ce n’est pas le cas. Internet, réseaux sociaux, menaces. Ils ont agressé ma femme dans un marché. Ils ont craché sur elle. Ils lui ont même demandé de divorcer”, a-t-il déclaré.

Chalghoumi a déclaré que ses enfants avaient été victimes d’intimidation à l’école et qu’il “devenait difficile” d’aller au cinéma et au restaurant avec eux.

“À un moment donné, tout a changé et il n’y avait plus de vie quotidienne”, a-t-il déclaré.

Chalghoumi a blâmé le chef d’un groupe pro-Hamas en France pour certaines des menaces, affirmant que plusieurs groupes terroristes ont publié des édits religieux appelant à sa mort.

« En 2015, j’avais l’État islamique [contre moi]… En Syrie aussi, ils ont lancé une fatwa contre moi. Le Hezbollah aussi et le Hamas. Tous ces petits groupes ne croient pas à la lumière. Ils devraient savoir que les paroles d’un homme de foi modéré sont pour eux une source d’ennuis. C’est pourquoi ils ont lancé une fatwa contre moi », a-t-il déclaré.

L’imam a déclaré qu’il se rendait à la mosquée à différents moments de la journée pour rendre plus difficile la poursuite d’un agresseur potentiel, et qu’il portait également un gilet pare-balles pour se protéger des couteaux.

“Il y a 3 000 ou 4 000 fidèles dans la mosquée, je ne peux pas tout contrôler”, a-t-il déclaré.

“Mais on ne peut pas le savoir avec certitude : dans la foule, il pourrait y avoir quelqu’un comme [le terroriste Mohammed] Merah, comme les [frères] Kouachi, ou comme [Amedy] Coulibaly”, a-t-il ajouté, citant plusieurs terroristes français.

Chalghoumi a alors commencé à s’étouffer en disant à l’intervieweur que sa femme et ses enfants n’utilisaient plus son nom de famille.

«Ils ont un autre nom. Nous sommes toujours des êtres humains… Une de mes filles a été agressée. Elle a pris 30 kilos », se souvient un Chalghoumi ému. “Nous sommes forts à l’intérieur, nous n’abandonnerons jamais. Mais quand ça touche ma famille, ça devient difficile.”

Sa famille a quitté la France pour un pays inconnu, lui est resté pour terminer son travail de vérité tout en restant en contact avec eux.



❗ REJOIGNEZ NOUS SUR TELEGRAM MAINTENANT ❗

ARTICLES 🔴 ANALYSES 🔴 VIDEOS 🔴AUCUNE CENSURE 🔴 EN DIRECT 🔴 PAS DE SPAM 🔴PAS DE PUB🔴 CHAT POUR TOUT LE MONDE 🔴 CHOMER SHABATH POUR LA PROTECTION DE NOS SOLDATS

   

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/