L’Iran affirme que ses installations nucléaires sont à l’abri de cyber-attaques

Un haut responsable militaire iranien a déclaré lundi que les installations nucléaires et autres installations industrielles qui ont souffert des dernières cyber-attaques cesseront car le pays dispose de nouvelles technologies pour se protéger de la menace, selon une agence de nouvelles officielle en Iran.

🟦 ANNONCE 🟦

L’Iran  considère avoir été en danger de par une guerre cybernétique depuis 2010, quand un virus connu sous le nom Stuxnet a perturbé et contrôlé certaines centrifugeuses nucléaires.

 « La plupart des menaces ennemies ont ciblé des sites de l’énergie nucléaire ainsi que le commerce électronique et les opérations bancaires», a déclaré Gholam Reza Jalali, qui dirige une unité militaire iranien en charge de la lutte contre le sabotage.

Jalali a déclaré qu’en plus de Stuxnet, l’Iran a découvert deux virus d’espionnage, Stars et Doku, mais que le malware a protégé les sites nucléaires et industriels de l’Iran.

L’Iran affirme que Stuxnet et d’autres attaques de virus informatiques font partie d’une campagne concertée de la part d’Israël, les Etats-Unis et leurs alliés afin de nuire à son programme nucléaire. Ah bon ?