L’Iran a déclaré lundi qu’il était plus enclin à vendre des armes qu’à les acheter, après avoir annoncé la fin d’un long embargo de l’ONU sur les armes conventionnelles.

Téhéran a déclaré que l’interdiction imposée il y a plus de dix ans avait été « automatiquement » levée à compter de dimanche, sur la base des termes d’un accord nucléaire de référence de 2015 avec les puissances mondiales, dont le principal ennemi de la République islamique s’est retiré.

« Avant d’être un acheteur d’armes sur le marché, l’Iran a la capacité de fournir » à d’autres pays, a déclaré aux journalistes le porte-parole du ministère des Affaires étrangères d’Iran, Saeed Khatibzadeh.

« Bien sûr, l’Iran n’est pas comme les États-Unis, dont le président cherche à vendre des armes meurtrières pour massacrer le peuple yéménite », a-t-il ajouté, faisant référence aux armes américaines achetées par l’Arabie saoudite, qui dirige une coalition militaire au Yémen, combattant les rebelles houthis, soutenu par Téhéran.

La levée de l’embargo permet à l’Iran d’acheter et de vendre du matériel militaire, notamment des chars, des véhicules blindés, des avions de combat, des hélicoptères et de l’artillerie lourde.

Selon Khatibzadeh, l’Iran « agira de manière responsable » et vendra des armes à d’autres pays « sur la base de ses propres calculs ».

L’embargo sur la vente d’armes à l’Iran devait commencer à expirer progressivement à partir du 18 octobre, selon les termes de la résolution de l’ONU qui consacrait l’accord nucléaire de 2015.

Cependant, Washington a fait valoir que les ventes d’armes à l’Iran continueraient de violer les résolutions de l’ONU et a menacé de sanctions toute personne impliquée dans de tels accords.

Le président Donald Trump a retiré son pays de l’accord nucléaire et a commencé à réimposer unilatéralement des sanctions économiques à l’Iran en 2018.

Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, a déclaré dimanche à la télévision d’État que son pays dépendait principalement de ses propres capacités militaires.

Il a dit que la guerre Iran-Irak dans les années 1980 a enseigné à Téhéran « l’importance de l’autosuffisance » et l’a amenée à « produire 90% de nos besoins de défense localement ».

Hatami a ajouté que « un certain nombre de pays » ont contacté l’Iran au sujet du commerce potentiel des armes. Mais il a souligné que « nos ventes seront beaucoup plus importantes (que les achats) ».

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

🟦 ANNONCE 🟦

 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr