Le compte Twitter du chef suprême iranien a publié vendredi l’image d’un golfeur ressemblant à l’ancien président Donald Trump, apparemment visé par un drone, jurant de se venger de l’assassinat d’un haut général iranien lors d’une attaque de drone américain.

Le message portait le texte d’une déclaration de l’ayatollah Ali Khamenei en décembre, dans laquelle il disait «La vengeance est certaine», renouvelant un vœu de vengeance avant le premier anniversaire de l’assassinat du haut commandant militaire général Qassem Soleimani lors de l’attaque en Irak.

«Ceux qui ont ordonné l’assassinat du général Soleimani, ainsi que ceux qui l’ont exécuté, doivent être punis. Cette vengeance se produira certainement au bon moment », a tweeté Khamenei le 16 décembre, sans nommer Trump, qui avait ordonné l’attaque.

Les tensions se sont intensifiées rapidement entre Téhéran et Washington depuis 2018, lorsque Trump est sorti d’un accord de 2015 entre l’Iran et six puissances mondiales qui cherchait à freiner le programme nucléaire de Téhéran. Washington a réimposé des sanctions qui ont paralysé l’économie iranienne.

L’Iran a appelé à l’action et « à ne pas s’arrêter aux mots » peu de temps après que Joe Biden a prêté serment en tant que président américain mercredi. Biden a déclaré que Washington rejoindrait l’accord nucléaire si l’Iran l’appliquait à nouveau strictement.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE