L’Italie fera don de 1,2 million de dollars à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les « réfugiés de Palestine » dans le Proche-Orient (UNRWA) pour soutenir les « réfugiés palestiniens » au Liban, a rapporté jeudi Xinhua.

L’accord de don a été signé entre l’ambassadeur d’Italie au Liban Nicoletta Bombardière et le directeur des affaires de l’UNRWA au Liban Claudio Cordone, selon le rapport .

Ce nouveau financement permettra à l’UNRWA de continuer à soutenir les «réfugiés palestiniens» en matière de soins de santé et d’assistance en espèces.

L’UNRWA a été confronté à une crise financière ces dernières années et a exhorté les États donateurs à continuer de l’appuyer.

Les États-Unis, qui étaient auparavant le plus grand contributeur de l’UNRWA, ont réduit la totalité des 300 millions de dollars de financement de l’agence en 2018, la laissant sans numéraire et demandant à d’autres pays d’aider à couvrir le déficit.

 

Créé en 1949, l’UNRWA fournit une aide à plus de trois millions des cinq millions de «réfugiés palestiniens» enregistrés en Jordanie, au Liban, en Syrie et dans les territoires affectés à l’ Autorité palestinienne .

Cependant, il est également connu pour ses activités anti-israéliennes. Au cours de l’opération antiterroriste «Bordure protectrice» de 2014, des roquettes du Hamas ont été découvertes à l’intérieur d’un bâtiment scolaire géré par l’UNRWA.

En outre, un piège a explosé dans une clinique de l’UNRWA, tuant trois soldats des FDI. En plus des énormes quantités d’explosifs cachés dans les murs de la clinique, il a été révélé qu’il se trouvait au sommet de dizaines de tunnels terroristes, prouvant que l’UNRWA est étroitement lié au Hamas.

 

Les résidents libanais enregistrés comme «réfugiés palestiniens» et leurs descendants nés dans le pays résident dans des quartiers résidentiels connus sous le nom de «camps de réfugiés», ont des possibilités de travail limitées et se voient refuser la citoyenneté.

Le Liban refuse de naturaliser les « réfugiés palestiniens » et a insisté sur la nécessité de travailler pour qu’ils retournent dans leur pays d’origine, que les Arabes palestiniens prétendent être Israël.

À la fin de l’année dernière, les autorités libanaises ont lancé une répression contre les travailleurs étrangers, y compris ceux enregistrés comme «réfugiés palestiniens».

Selon le recensement de la population réalisé en 2017, 174 422 «réfugiés palestiniens» vivent au Liban dans 12 «camps de réfugiés» et dans 152 quartiers résidentiels à travers le pays.

 


 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr