L’ONU considère la mort du terroriste d’Hawara comme un meurtre et non un acte contre le terrorisme

L’attaque au couteau qui s’est produite hier (vendredi) à Hawara dans la région de Naplouse/ Shehem a poussé les Palestiniens à lancer une campagne d’incitation contre Israël et à faire écho à plusieurs reprises au faux récit, afin de noircir Israël à la fois parmi le public palestinien et parmi la communauté internationale. « Une exécution de sang-froid d’un citoyen innocent », revendiquent-ils et créent de fausses nouvelles qui sont loin de la réalité – et ignorent le fait que le terroriste qui a perpétré l’attaque a poignardé deux agents de sécurité.

L’incitation palestinienne et le mauvais récit

Par exemple, les Palestiniens ont diffusé une image déformée – lorsqu’ils ont utilisé une vidéo qui documentait l’attaque et en ont coupé une section, essayant de l’utiliser pour pointer du doigt Israël. À côté de la photo avec laquelle les Palestiniens tentent d’affirmer que le terroriste n’a pas tenté de voler l’arme d’un officier Magav, ils ont placé une autre photo d’un événement de février 2020 – dans lequel le « tracteur martyr » du Jihad islamique était tué.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

 

Le faux récit palestinien après l'attentat de Hawara
Le faux récit palestinien après l’attentat de Hawara

À la suite de la description erronée de l’incident par les Palestiniens, l’envoyé de l’ONU pour le Moyen-Orient, Tor Wensled, s’est rangé du côté des Palestiniens et a déclaré : « J’ai été horrifié par le meurtre du Palestinien, Amar Mefalah lors d’une bagarre avec un soldat israélien à Hawara dans le Banque de l’Ouest. Mes sincères condoléances à sa famille endeuillée. Il est impératif que de tels incidents fassent immédiatement l’objet d’une enquête et que les responsables soient traduits en justice. »

En Israël, les gens sont en colère contre Wensled et envisagent un appel à la réprimande.

Le ministère des Affaires étrangères contre l’envoyé de l’ONU : « une déformation complète de la réalité – un policier israélien a été poignardé »

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, lui a répondu sur Twitter et a écrit : « Cette réaction est une déformation complète de la réalité. L’incident était une attaque terroriste, au cours de laquelle un policier israélien a été poignardé au visage et la vie d’un autre policier était en danger, alors il a tiré sur quiconque voulait lui faire du mal. Ce n’est pas une « escarmouche », c’est un attentat terroriste ! »

 

L'attaque à Hawara (photo : porte-parole de la police)
L’attaque de Hawara Photo : porte-parole de la police

Dans le même temps, les Palestiniens distribuent des caricatures qui alimentent l’incitation sauvage sur les réseaux sociaux. L’un d’eux montre un sablier rempli de sang et il est écrit que « le sang des martyrs fleurira dans la victoire ».

Une caricature d'incitation
Une caricature d’incitation

Les dessins animés alimentent l’incitation sauvage

 

Dans un autre dessin animé, les diffuseurs sportifs israéliens du Mondial au Qatar sont présentés comme ceux qui sont occupés à haïr Israël. Le radiodiffuseur qui apparaît dans le dessin animé porte un uniforme et tient une arme à feu – qu’il aurait utilisée pour tuer un Palestinien.

Les Palestiniens incitent contre Israël
Les Palestiniens incitent contre Israël

Le secrétaire général du comité exécutif de l’OLP, Hussain al-Sheikh, a également ignoré le fait que le terroriste a poignardé des policiers et a écrit sur son compte Twitter : « Un citoyen palestinien a été tué de sang-froid à Hawara.

Le président de l’Autorité palestinienne Abou Mazen a déclaré hier que l’exécution d’Amar Faleh est un crime odieux qui nécessite une protection internationale pour le peuple palestinien. Le ministère palestinien des Affaires étrangères a affirmé : « Un crime contre l’humanité causé par les directives de l’échelon politique – qui permettent aux soldats d’utiliser plus facilement le feu réel pour tuer les Palestiniens. Le gouvernement israélien est tenu directement responsable du crime odieux qui prouve ses plans pour aggraver la situation. »

Le Hamas et le Fatah déforment la réalité : « exécution de sang-froid »

Le porte-parole du Hamas Abd al-Latif al-Kano’a a adopté le faux récit – « l’exécution d’un jeune homme de sang-froid ». Selon lui, « L’escalade des crimes de l’occupation sioniste, dont le dernier en date est le crime abominable de Naplouse, se heurtera à des actes de résistance et de victoire pour le sang de notre peuple – l’ennemi paiera le prix du sang. Ce crime devrait pousser toutes les organisations internationales et les institutions de l’ONU à poursuivre l’occupant et poursuivre ses dirigeants et ses soldats et les traduire devant le tribunal international.

Un porte-parole du Fatah a également prononcé une condamnation : « La scène de l’exécution de sang-froid à Hawara reflète le vrai visage de l’occupation, qui pratique le sadisme sans aucune dissuasion de la part de la communauté internationale. La Cour pénale internationale de La Haye est tenue d’enquêter rapidement sur ses massacres. »

Documenter l’attaque à Hawara
L’attaque à Hawara – tous les détails

 

Une enquête sur l’attaque révèle que le terroriste, Amar Meflah, un jeune homme de 23 ans du village d’Ozrin dans la région de Naplouse, a d’abord tenté de forcer la portière de la voiture d’un couple israélien en déplacement à Hawara. Après s’être rendu compte que la porte était verrouillée, il a essayé de l’ouvrir avec une pierre – tout en tenant un couteau dans son autre main. L’un des passagers de la voiture est un officier permanent, qui a tiré sur le terroriste et l’a blessé.

Après cela, le terroriste a poignardé un soldat du Magav qui se trouvait à proximité et l’officier du Magav, un commandant de compagnie, a commencé à le combattre. Le terroriste l’a également poignardé, mais finalement l’officier a pu le maîtriser et le neutraliser.

 

Le terroriste Amar Hamdi Naif, l'attaque à Hawara (photo : conformément à l'article 27A de la loi sur le droit d'auteur)
Le terroriste Amar Mefaleh qui a perpétré l’attentat à Hawara Photo : conformément à l’article 27A de la loi sur le droit d’auteur

 

Dans la documentation de l’attaque, on voit un officier aux prises avec le terroriste, qui, selon les rapports, a tenté de voler son arme. Plusieurs personnes se rassemblent autour des deux qui se battent et tentent de les séparer. À un moment donné,  on voit le terroriste essayer de poignarder le combattant, mais finalement l’officier réussit à le faire tomber au sol – et à lui tirer dessus.

Le commissaire Ya’akov Shabtai s’est entretenu avec le commandant de la compagnie qui a neutralisé le terroriste, louant son activité rapide et professionnelle et la vigilance de la force Magav dans l’attaque. « Vous avez agi avec professionnalisme, comme nous l’attendons de chaque soldat et commandant sur le terrain », a déclaré Shabtai à l’officier. « Dans votre activité rapide, vous avez fait preuve de vigilance et de rapidité , ce qui a empêché une attaque plus grave, et tout cela avec détermination. Ce faisant, vous avez évité de blesser les civils sur le terrain. »

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/