Lorsque la haine terroriste est récompensée…

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Face à la détention en otage de Gilad Shalit nous avons très certainement tous été témoins des efforts faits en France afin de créer un parallèle, un mimétisme, une situation identique entre le cas de Salah Hamouri et celui de Gilad.

 

Publicité 

Bien évidemment que le comité de soutien à Salah Hamouri n’allait aucunement avouer son appartenance au FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine), dont la seule dénomination permet aisément de saisir les intentions de ses membres…Donc il s’avérait à l’époque que Salah Hamouri n’avait été arrêté que sur des présomptions, qu’il n’était coupable d’aucun crime, de surcroit certainement pas d’avoir comploté avec deux acolytes afin de tuer le Rabbin Ovadia Yossef…

 

Durant son incarcération où celui-ci était traité comme tout autre prisonnier palestinien et reprenant ses propres dires: « nous vivions dans des conditions difficiles, à huit par cellule »…il s’avère donc indubitablement qu’il n’a dorénavant que des raisons de se plaindre…Ah s’il avait eu les conditions de Gilad Shalit: totalement coupé du monde alentour, tout seul, sans autre prisonniers pour le taquiner..!

 

Et puis, les israéliens ne plaisantent pas ( c’est bien connu…) avec leurs prisonniers palestiniens d’où ses dires : « Les israéliens nous mettaient constamment sous pression, de toutes les façons possibles »…Ah s’il avait eu la chance de Gilad a résider à Gaza comme dans un hôtel, avec le « bed and breakfast » assuré, les autres repas également, sans aucune pression, vraiment comme en vacances..!

 

Il s’avère même que d’après Salah Hamouri les israéliens pouvaient empêcher les palestiniens de recevoir des livres, d’étudier, et même parfois de recevoir des visites…Alors que le sort de Gilad était si rose, si fantastique: sans livre pour lui donner des migraines, bien évidemment sans aucun moyen d’étudier quoique ce soit, eh quoi, n’était-il pas en vacances ?.. sans aucune visite y compris celles « obligatoires » dans le droit international des prisonniers de guerre de la Croix Rouge Internationale…

 

Il est d’ailleurs aisé d’imaginer la cruauté des israéliens en lisant que suite à des protestaions des prisonniers palestiniens contre l’aggravation des conditions de détention…Salah Hamouri s’est retrouvé avec une peine d’une semaine d’isolement, sans possibilité de voir sa famille…son avocat…ni même le Consul de France…Sans commentaire…

 

Et puis s’il est une chose qui est d’autant plus comparable entre Gilad et Salah ce sont les déclarations de l’après libération…J’ai eu beau chercher, visionner, entendre et re-entendre les paroles de Gilad après sa libération et ce jusqu’à ce jour, et je n’ai pas entendu la moindre parole de haine, de désir de vengeance, d’appel au crime…Quant à Salah Hamouri à peine sorti de prison, le voilà qui s’exclame ainsi:  » le Rabbin Ovadia Yossef mérite de mourir car il symbolise le racisme et le fanatisme israélien »…N’oublions pas ici que Salah Hamouri ne faisait pas partie de la liste d’échange de prisonniers contre la libération de Gilad Shalit et que l’ajout de son nom sur la liste des libérables a reçu l’aval de ce même Rabbin Ovadia Yossef qu’il avait projeté de tuer…

 

Mais ce qui a son importance est l’investissement des autorités françaises par l’intermédiaire de l’Ambassadeur de France en Israël, M. Christophe Bigot, et ce jusqu’à aller au domicile du Rabbin Ovadia Yossef afin d’obtenir son accord pour que Salah Hamouri fasse partie des libérés palestiniens…D’ailleurs les autorités françaises en ont déjà été largement récompensées par Salah Hamouri qui s’est exprimé ainsi lors de sa libération:  » L’intervention du gouvernement français n’est arrivée que trop tardivement. J’aurais voulu être libéré il y a des années. Je n’ai pas été défendu comme un vrai citoyen français »…

 

Ah s’il avait été à la place de Gilad Shalit, tout comme lui double-national, il est évident qu’il y a très longtemps qu’il aurait été libéré, n’est-ce pas ?..

 

Il s’avèrerait donc que la haine paye, le terrorisme également, et qu’ainsi le gouvernement français donne dorénavant le feu vert à toute une ribambelle de futurs Salah Hamouri qui pourront à ravir prévoir des crimes « politiques » et même au final se plaindre contre le monde entier.

 

Je ne sais si c’est un moyen afin d’ouvrir une nouvelle boite de Pandore, mais ça m’en a tout l’air…

 

Marc Lev (auteur de « Après-demain ? » (où les élucubrations iraniennes semblent avoir été devinées…) et de « Et si..? » (où la terreur et le terrorisme se retrouvent à nos portes…)(eds Edilivre).

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l’éditeur, sur le site Jss News, en ligne:

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

…Et pour Hannouca, pour les fêtes de fin d’année : je vous propose également de faire connaissance avec Marc Lev le peintre (peintures sur bois « Création du Monde », Asie, Afrique, Bleus de Chine…) : http://lamipeintre.fait-maison.com/ que vous pouvez retrouver également sur le site d’arts « Passion’s Butterfly » : http://www.facebook.com/media/set/?set=a.341952215821799.102917.328886430461711&type=1

 

Sources: lepoint.fr – juif.org – israel7.com

🟦 ANNONCE 🟦