« Mentez ! Mentez ! Il en restera toujours quelque chose. »

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

 

On connaît cette phrase de Joseph Goebbels, un maître de la propagande et de la désinformation. J’ai pu en admirer la mise en œuvre, ce mardi 17 décembre, dans l’enceinte du Parlement européen ! Invité à une réunion d’information sur un projet de quelque 500.000.000 dollars concernant le futur développement de Bethléh’em – Réunion comprenant  pour la délégation (dite) « Palestinienne » de BDI (Bethlehem Development Initiative) : la mairesse arabe de Bethléh’èm Vera Baboun, l’achafiste (OLP) Hanan Ashrawi, ainsi que deux businessmen du Conglomérat arabo-grec « Consolidated Contractors Company » ; pour le Parlement européen : le président du Groupe de Travail sur le Moyen-Orient, Hand Gert Pöttering, la présidente de la Délégation pour les relations avec le « Conseil Législatif Palestinien », Emer Costello, ainsi que le président de la Délégation pour les relations avec Israël, Bastiaan Belder (« Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? »… J’ai appris, par la suite, qu’il y avait été traîné, quasi de force, en lui invoquant « l’ouverture », « l’amitié entre les peuples » et « les retombées possibles pour les agences de voyages israéliennes » !).

Pour ma part, j’étais assez intéressé, me disant que – Après tout ! – Bethléh’èm nous reviendra bientôt lorsque que se révèlera le Machiah’ et que tout investissement dans cette ville est donc pur bénéfice pour nous. Je m’attendais donc à voir présenter un projet de grande envergure par des gens qui, se revendiquant de « l’esprit de paix de Noël », laisseraient la politique de côté pour se consacrer uniquement à leurs espoirs commerciaux, immobiliers et environnementaux. Las ! J’ai eu droit, pendant quelque deux heures, à une propagande anti-israélienne débridée. Je vous passe « l’étoile du berger » ne pouvant plus s’élever à cause du « mur de la honte », les « vols de superficie de Bethléh’èm » par les Israéliens et les « méchants colons », les jeunes chrétiens qui émigrent uniquement « parce que le gouvernement israélien les empêche d’aller travailler à Jérusalem » et parce que « leur horizons est bouché » (toujours par ce même « mur ») ainsi que d’autres bla-bla larmoyants ne tenant aucun compte du fait que si la barrière de sécurité a été érigée, si certains Arabes de Bethléh’èm ne peuvent plus aller travailler en Israël, c’est qu’il y a de bonnes raisons sécuritaires pour cela et que, si Yèchou (Pour peu qu’il ait existé et que l’histoire présidant à sa naissance soit réelle !) avait été engendré à notre époque, il ne serait jamais né car ses parents – en tant que Juifs – auraient été assassinés par la population locale dès leur arrivée sans la protection de Tsahal.

 

Mais ce qui m’a le plus ébahi, c’est les affirmations de Hanan Ashrawi selon lesquelles « Bethléh’èm est encerclée par le mur » et que « de Jérusalem à Bethléh’em, il y a des centaines de check-points israéliens ». Bon ! Que les Arabes mentent comme des arracheurs de dents, je le savais, mais ma surprise venait du fait que les représentants de l’Union Européenne ont bu ses paroles comme du petit lait, allant même jusqu’à l’applaudir. Tous ces gens ont fait maints et maints voyages sur le terrain : on les prend ouvertement pour des imbéciles et ils sourient béatement sans claquer la porte, sans même émettre la moindre protestation ! Car, quand on connaît le terrain, ou même en regardant simplement une carte, on ne peut que s’apercevoir que la barrière de sécurité ne jouxte qu’une minime partie de la ville de Bethléh’em. Il faut être aussi un parfait diplomate – C’est-à-dire un parfait hypocrite ! – pour gober sans réagir – quand on sait que la ville de Jérusalem touche Bethléh’em, que le passage se fait par une seule grande avenue (et, peut-être, un ou deux petits chemins) – qu’il soit possible même avec la meilleure volonté du monde d’installer des centaines de check-points.

 

J’ai exprimé mon indignation, le lendemain, à la personne qui m’avait invité… mais pour lui, ce n’était pas grave et ce misérabilisme – toujours selon lui – était de bonne guerre, car ces gens étaient venus demander à l’Europe des fonds pour leur projet. Certes ! Ils avaient forcé le trait mais ce qui était important, était d’avoir pu réunir, sur un même podium et dans un projet partagé, ces trois « présidents » de groupes de travail du Parlement Européen pour la première fois.

 

Moi, je veux bien… mais je me dis que prêter l’oreille à des menteurs patentés, afin de leur offrir de l’argent, ne peut que vous transformer tôt ou tard en dindon de la farce. Je me dis aussi que ceux qui, dans l’assistance d’une cinquantaine de personnes, ne connaissent pas le coin auront reçu une vision faussée de la vérité.

 

« Esprit de Noël » nous ont seriné tous les orateurs !? Effectivement : ceux qui ont avalé les contre-vérités de Hanan Ashrawi se sont métamorphosés ce jour-là en ânes, elle a eu son petit effet bœuf et, à force de dilapider l’argent du contribuable européen en l’offrant à des Pinocchio de services, l’Europe se retrouvera bientôt comme Yèchou dans la crèche… sur la paille !

Par Yéh’ezkel Ben Avraham pour Alyaexpress-News

 

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/