Mes bons voeux pour 2013 – Par Angy Dahan

Voilà, l’ année 2012 cède la place à l’année 2013. C’est le moment de faire un bilan et comme les précédentes, cette année qui s’achève a eu son lot de misère. Misère sociale pour certains, misère affective pour d’autres, et parfois les deux à la fois.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Mais il est de bon ton de se la souhaiter à chaque 1er de l’an. Une habitude qui permet de croire que tout ira mieux, le temps d’un instant. On a tout vu pourtant! Une nouvelle élection en France suscitant l’espoir chez certains et le désespoir, toujours confirmé chez les autres.

L’actualité en France, fidèle à elle même, qui nous a épargné les horreurs perpétrées dans ce monde, pour notre paix sociale. Nos dirigeants qui nous enfument, comme à l’accoutumée, et qui nous font croire que les lendemains seront des lendemains qui chantent. Pourtant, la France est malade. Malade de son passé, de son histoire au point d’en rougir et d’en oublier une partie.

Cette partie qui fit de la France un pays droit et fier avec ses grands penseurs, ses grands écrivains et philosophes. Aujourd’hui, cette fierté se délite et ceux qui le peuvent, partent à l’étranger pour échapper à des mesures confiscatoires ou pour des raisons sécuritaires car ils ne se sentent que tolérés et on ne manque pas de leur faire savoir.

On les remplace peu à peu, mais vite tout de même, par d’autres venus d’ailleurs et pas n’importe quel ailleurs. Des visas accordés à des gens qui n’attendent même pas d’avoir un pied en France pour dire que la France n’est pas assez généreuse envers eux. Et puis il y a cette islamisation qui fait grand bruit. Pas un journal, pas une rédaction, pas une émission, pas un livre qui n’en parle pas. Seulement voilà, on nous en parle pas comme il se doit. On évite d’en parler trop mal.

Alors on choisit ses mots et, pour minimiser, on parle aussi des autres, les israéliens, les Juifs. C’est plus facile car eux, ne vont jamais se révolter ou nous mettre en danger. Personne ne parle de l’islamisation en la traitant comme une menace. Un cheval de Troie qui répand ses métastases un peu partout en Occident. Au contraire, on croit toujours que notre système démocratique doit faire ses preuves avec ces gens là. » Ces gens là », ça me faisait penser à Brel !

Chez ces gens là, on ne cause pas, on tue ! On tue dans le silence le plus absolu. Un silence assourdissant d’hypocrisie malsaine et bienveillante. Et oui, au lieu de dénoncer, de lutter efficacement avec des mesures radicales on préfère continuer à faire comme si tout allait bien. A croire que nos dirigeants et nos médias nous prennent pour de grands imbéciles, heureux en plus ! Non, nous ne sommes ni imbéciles, ni heureux.

Notre siècle est un siècle de barbarie, de haine, de guerres. On tue, on lapide, on égorge. Et que fait l’Eglise Romaine dans tout ça? Elle aussi, fidèle à elle même, elle se tait. Elle distille des paroles toutes faites, consensuelles qui ne veulent plus rien dire. Tout ce beau petit monde continue, chacun pour des raisons diverses et variées à fermer les yeux. Ces gens là ont peur. Oui, ils ont peur de perdre leur pouvoir et pour s’assurer une descendance, ils se transforment en autruches avec le cerveau d’un kangourou.

Combien de femmes, d’enfants, d’homosexuels, de petits opposants anonymes ont péri cette année pour avoir défendu leur honneur, leur dignité, leur liberté ? des milliers, des millions…. pas de trêve non plus pour le 1er de l’an. Quand chacun se souhaitera plein de bonnes choses après avoir mangé du foie gras (pauvres oies que l’on rend malades) et du champagne pour les plus chanceux, et que tout le monde rira, dansera, boira il y aura toujours des morts sur les routes de France.

Il y aura toujours des malades qui continueront à lutter contre la maladie et des femmes qui continueront à se faire battre ou violer par des maris ivrognes. Il y aura toujours en Syrie, au Mali … des morts qui viendront se rajouter aux morts de l’année qui s’est achevée. Le hamas, les frères musulmans pourront toujours continuer leur macabre ascension. Les exactions continueront. Nous nous enfonçons dans un autisme qui est de plus en plus pathétique. Nous avons perdu nos valeurs même si une partie d’entre nous s’indigne face à ce monde qui ne tourne pas rond.

Après tout, tant que l’on ne touche pas à notre petit confort, à notre petite vie pourquoi se prendre la tête ! la vie est déjà bien compliquée comme ça pour qu’on s’en rajoute ! Eh oui! Dans une folle farandole aimons nous les uns les autres au moins le 1er janvier. Ayons l’inutile espoir que ça ira mieux. Aussi, comme il faut souhaiter la bonne année, j’ai envie de la souhaiter à ma façon.

Je ne souhaite pas une bonne année 2013 à nos dirigeants coupables et pleutres, ni à nos médias qui ont laissé aux vestiaires leur déontologie, je ne souhaite pas non plus une bonne année à tous les criminels, connus ou méconnus qui pendent, frappent, égorgent, mutilent, lapident des êtres humains. Je ne souhaite pas non plus une bonne année aux abrutis qui martyrisent leurs animaux pour se prévaloir d’une force qu’ils n’ont même pas entre les couilles.

Je ne souhaite pas non plus une bonne année à ceux qui ne veulent jamais penser, qui ne cherchent pas à se poser la moindre question, trop abreuvés d’émissions débiles sans s’intéresser au monde dans lequel vont vivre leurs enfants. Je ne souhaite pas non plus une bonne année 2013 à ceux qui pactisent, qui soutiennent, qui financent le diable sans comprendre qu’ils fréquentent et aident Satan. Le monde qui peuple notre siècle est devenu un champ de ruines sur lequel certains font des feux de joie avec des âmes, des êtres humains.

A tous ces bâtards qui peuplent nos rues, nos villes, nos pays, notre planète je ne leur souhaite rien de bon pour cette nouvelle année. La violence est parmi nous, elle est quotidienne et il est plus aisé de fermer les yeux et les oreilles aux cris des souffrances et de haine. Alors à ceux qui ferment les écoutilles, je leur souhaite que cette année 2013 soit le début d’une série d’années qui va les plonger dans les entrailles de la terre car l’histoire des hommes n’en finit jamais de pleurer ses morts. On réécrit toujours à l’encre rouge sang les mêmes chapitres de notre histoire.

Aujourd’hui ce qu’il nous manque pour nous défendre et nous débarrasser de ces fous sanguinaires et inhumains c’est le courage et l’union, seules armes qui peuvent mettre à mal la peur et la terreur. A tous ces bourreaux je leur souhaite une très très très mauvaise année 2013 ainsi qu’à ceux qui les laissent faire car ils sont autant coupables.

Par Angy Dahan pour Alyaexpress-News

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/