Ministère de la Santé : « Omicron ne s’est pas encore propagé en Israël. Ministre du Tourisme : « L’industrie sera indemnisée »

La nouvelle variante du coronavirus Omicron ne s’est pas encore propagée à travers Israël, a déclaré hier soir la responsable de la santé publique, le Dr Sharon Alroi-Price. « Jusqu’à présent, nous n’avons pas vu un seul cas d’Omicron à la suite d’une infection en Israël, nous n’avons donc aucune raison de penser qu’il se propage dans tout le pays », a-t-elle déclaré dans une interview avec KAN Hadashot.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Alroi-Price a souligné que la décision sur les nouvelles restrictions à Ben Gourion n’avait pas été dictée par la panique, mais par la responsabilité et la prudence. « Nous avons appris à agir de manière responsable et rapide lorsqu’il y a un danger potentiel, et c’est exactement le cas. Il n’y a pas d’état d’urgence, mais la préparation est élevée. »

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

La crise avec « Omicron » touchera principalement l’industrie du tourisme. «Nous attendions avec impatience les vacances de Noël comme une bouée de sauvetage, en espérant qu’au moins quelques touristes viendront. Les gens de notre industrie sont déprimés – ils n’ont reçu aucune compensation depuis juillet. Le gouvernement ne peut pas cracher sur toute une industrie, dont dépendent des dizaines de milliers de familles », a déclaré le guide Ari Melnik dans une interview à Galei Tsahal dans la matinée. Ce sont des agences de voyages, des hôtels, des guides.

Le ministre du Tourisme, Konstantin Razvozov, a promis de trouver une opportunité d’indemnisation. « Les hôtels qui acceptent les étrangers sont dans une situation désespérée », a-t-il déclaré dans une interview avec Reshet Bet. – Le gouvernement doit prendre une décision spéciale concernant l’aide au secteur du tourisme. Aujourd’hui, nous tiendrons une réunion conjointe avec le ministère des Finances et d’ici le début de la semaine prochaine, une décision devrait être prise. Nous espérons pouvoir indemniser l’industrie du tourisme. »

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦