Le ministre Gérard Collomb et l’attaque contre une famille Juive à Seine Saint Denis | « La motivation semble liée à la religion des victimes »

Selon le ministre Gerard Collomb, la cause de l’attaque de la famille juive à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), dans la nuit de jeudi à vendredi est peut etre antisémite :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« La motivation de cet acte lâche semble directement liée à la religion des victimes » a déclaré Gérard Collomb.

Selon Le Parisien, trois agresseurs sont entrés par effraction dans la cave du pavillon familial. Ils ont ensuite attaqué les deux propriétaires et leur fils. Le père, âgé de 84 ans, a été violemment molesté.

Pour la BNCVA ( Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme), l’acte antisémite ne fait pas de doute :

« Selon les victimes, les auteurs se sont introduits dans le pavillon par effraction, ils ont coupé le courant, séquestré d’abord le fils de la famille, puis au petit matin s’en sont pris à la maîtresse de maison et à son mari pendant plusieurs heures. La femme est alors parvenu à prévenir la police».

L’Ambassadrice avec le Président Roger PINTO et son épouse

Les trois assaillants auraient aussi déclaré aux victimes : « Vous êtes juifs, vous avez de l’argent, on prend l’argent aux juifs pour le donner aux pauvres » et se sont enfuis avec des bijoux, des sommes d’argent en espèce mais également les cartes de crédit de la famille connu par la communauté Juive car le père de famille n’est autre que le Président de l’association Siona.

Pour de nombreuses institutions juives, « l’attaque antisémite » ne fait pas de doute.

Le parquet de Bobigny a confié à la sûreté territoriale du département une enquête pour vol aggravé par plusieurs circonstances – dont le fait que l’agression semble avoir été commise en raison de la religion des victimes –, extorsion aggravée et séquestration, a-t-il indiqué à l’AFP.

« Le ministre de l’Intérieur a demandé un suivi appuyé de l’enquête qu’il suit heure par heure », a confié sur Radio J le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, en condamnant des « faits ignobles »« Les services de police restent mobilisés et le préfet de police apporte son soutien à la famille », a indiqué pour sa part à l’AFP un porte-parole de la préfecture de police de Paris.

Cette attaque fait partie de nombreux cas en France au cours des dernières années dans lesquels les criminels ont apparemment distingué les juifs en se basant sur la conviction qu’ils ont de l’argent.

Bernard-Henri Levy, le philosophe juif français, a  écrit sur Twitter dimanche: « Choqué par l’attaque antisémite vendredi soir [sic] à Livry-Gargan. Solidarité avec Roger Pinto et sa famille, les victimes.  »

Dans un mouvement inhabituel, l’ambassadrice israélienne en France, Aliza Bin-Noun, a également condamné l’incident sur Twitter et a affirmé qu’il s’agissait d’une attaque antisémite.

Pour rappel, en 2014, trois hommes entrèrent dans la maison d’une famille juive à Creteil près de Paris. L’un d’eux a violé une jeune femme là-bas tandis qu’un autre a gardé son petit ami, qu’il a pris prisonnier. Un troisième a pris la carte de crédit du couple pour extraire des espèces d’un guichet automatique. Ils auraient également dit qu’ils ciblent le couple parce qu’ils sont juifs.

En effet, lors d’une augmentation majeure de la violence antisémite en France qui accompagnait la guerre d’Israël avec le Hamas à Gaza cette année, l’incident de Creteil a fait écho avec plusieurs cas traumatisant comme la torture en 2006 d’Ilan Halimi, un vendeur de téléphone qui a été enlevé par un gang pendant trois semaines.

Certains Juifs français considèrent le meurtre de Ilan Halimi comme le tournant dans l’émergence d’une vague de violence contre les Juifs en France et en Belgique, où plus de 12 personnes sont mortes depuis 2012 dans au moins trois attaques jihadistes contre des cibles juives. Sans oublier la mort la plus récente de Sarah Halimi, jetée de son balcon et battu par un islamiste craint les verset du Coran.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦