Mystère : Les prêtres cananéens utilisaient-ils l’opium pour remonter le moral des défunts ?

Hallucination cananéenne : La première preuve de l’utilisation d’opium et de drogues psychoactives en Terre d’Israël a été trouvée. Les restes de l’opium ont été trouvés dans de la poterie fouillée à Tel Yehud, lors d’une fouille menée par Ariola Yakoel pour le compte de l’Autorité des antiquités. Les pots qui contenaient de l’opium remontent au 14ème siècle avant JC, et ils ont été trouvés dans les tombes des Cananéens et étaient apparemment utilisés dans le cadre du culte local des morts.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

La découverte passionnante révélée ce matin (mardi) dans une nouvelle étude par l’Autorité des Antiquités, l’Université de Tel-Aviv et l’Institut Weizmann des Sciences, confirme les écrits historiques et les hypothèses archéologiques selon lesquelles l’opium et son commerce jouaient un rôle central dans les cultures du Proche-Orient.

Le début du voyage pour découvrir l’utilisation d’hallucinogènes, à l’époque des Cananéens, a commencé en 2017 lorsque l’Autorité des antiquités a mené une fouille de sauvetage sur le site de Tel Yehud, avant la construction de bâtiments résidentiels. Lors des fouilles, un certain nombre de tombes cananéennes de l’âge du bronze tardif ont été découvertes – et à côté d’elles se trouvaient des offrandes funéraires, des récipients destinés à accompagner les morts dans l’au-delà. Parmi les poteries, un grand groupe de récipients fabriqués à Chypre et désignés dans l’étude comme des « récipients à base annulaire » se distingue.

Étant donné que les récipients ont une forme similaire à la fleur de pavot lorsqu’ils sont fermés et à l’envers, déjà au 19ème siècle, l’hypothèse est apparue qu’ils étaient utilisés comme récipients rituels pour cette drogue. Maintenant, une analyse des restes organiques a révélé des restes d’opium dans huit poteries, dont certaines sont des poteries locales et d’autres ont été fabriquées à Chypre – la première fois que l’opium a été trouvé dans la poterie en général, dans la poterie de la famille des bases annulaires en particulier, et la première preuve de l’utilisation d’hallucinogènes au Moyen-Orient.

« Dans les fouilles menées jusqu’à présent à Tel Yehud, des centaines de tombes cananéennes ont été fouillées du 18e au 13e siècle avant JC », explique le Dr Ron Barry de l’Autorité des antiquités. Selon lui, « Les enterrés étaient pour la plupart des adultes des deux sexes, ils étaient honorés de nourriture et de boissons qui étaient placées pour eux dans des poteries à l’intérieur de la tombe, qui leur étaient servies après l’inhumation sous forme d’offrandes et de sacrifices, lors d’une fête des parents sur la tombe, une fête à laquelle le défunt est considéré comme un participant. »

Ariola Yekuel, le directeur des fouilles où les découvertes ont été faites. Photo : Assaf Peretz, Autorité des antiquités

Les archéologues estiment que lors de ces cérémonies, les membres de la famille ressuscitaient les esprits de leurs proches décédés de la tombe pour faire une demande, et que les participants à la cérémonie magique – qu’elle soit menée par les membres de la famille ou par un prêtre en leur nom – entrer dans un état d’extase par la consommation d’opium. Barry souligne que « Alternativement, il est possible que l’opium, qui était placé à côté de l’inhumé, ait été destiné à ‘aider l’esprit du mort à sortir de la tombe’ en préparation de la rencontre tant attendue avec ses proches dans le prochaine vie. »

La recherche sur les découvertes fascinantes publiées dans la revue Archaeometry a été menée dans le cadre de la thèse de doctorat de Vanessa Linares sous la supervision du professeur Oded Lifshitz et du professeur Yuval Gadot du département d’archéologie de l’université de Tel Aviv. Linares explique que « c’est la seule drogue psychoactive trouvée au Levant à l’âge du bronze tardif ». En 2020, des chercheurs ont découvert des restes de cannabis sur un autel à Tel Arad – mais c’est déjà à l’âge du fer, des centaines d’années après l’opium à Tel Yehud. Puisque l’opium se trouve dans un lieu de sépulture, cela nous donne un aperçu rare des coutumes funéraires du monde antique. Bien sûr, nous ne savons pas quel était le rôle de l’opium dans la cérémonie – si les Cananéens dans Juda croyait que les morts auraient besoin d’opium dans l’au-delà, ou si ce sont les prêtres qui consommaient la drogue pour les besoins de la cérémonie.

De plus, la découverte éclaire le commerce de l’opium en général. Rappelez-vous que l’opium est produit à partir du fleurs de pavot, qui poussent en Asie Mineure – c’est-à-dire sur le territoire de la Turquie actuelle – tandis que la poterie dans laquelle nous avons identifié l’opium a été fabriquée à Chypre, c’est-à-dire que l’opium a été apporté aux Juifs de Turquie.

Le Dr Barry souligne que « jusqu’à présent, aucune source écrite n’a été découverte décrivant l’utilisation exacte de stupéfiants dans les cérémonies funéraires, nous ne pouvons donc que spéculer sur ce qui a été fait avec l’opium. D’après des documents découverts dans l’ancien Moyen-Orient, il semble que les Cananéens attachaient une grande importance à « satisfaire les besoins des morts » par le biais de cérémonies rituelles exécutées pour eux par les vivants – et croyaient qu’en retour les fantômes s’occupaient de la santé et la sécurité de leurs proches vivants. »

Selon Eli Escozido, directeur de l’Autorité des antiquités, « les nouvelles capacités de la science nous ouvrent une fenêtre sur des informations fascinantes et nous fournissent des réponses à des questions que nous n’aurions jamais rêvé de trouver dans le passé. On ne peut qu’imaginer quelles autres informations nous pourrons extraire des découvertes qui émergeront du sol à l’avenir. »

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !