« Négligence grave et criminelle » : Les familles des victimes de la catastrophe de Meron réclament des dizaines de millions à l’État

Les familles de ceux qui ont péri dans la catastrophe de Meron, qui ont perdu dix membres de la famille, dont certains étaient de jeunes enfants, demandent des millions de shekels aux ministères, aux services de secours et d’urgence et à un certain nombre d’organismes privés qui ont délivré des permis pour la célébration de Meron, selon l’énorme procès intenté aujourd’hui (lundi) au tribunal de district de Haïfa par D. Eran Becker et Moran Cohen Yonatan.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Derrière le procès se trouvent plusieurs familles qui ont perdu leurs enfants dans l’incident : la famille Elhadad, qui a perdu ses deux jeunes enfants, Yosef David et Moshe Mordechai, ainsi que les familles de Yosef Yehuda Levy Tantau, Nachman Kirshenbaum, Moshe Levy et Yishai Mualem, tous mineurs. De plus, des membres de la famille de Simcha Bunim Diskind, Ariel Tzadik, Mordechai Pekete et Shraga Gashtner sont à l’origine du procès. La famille de ce dernier, qui était un chanteur ultra-orthodoxe à succès, vit aux États-Unis.

Le procès a été intenté contre une longue série d’organismes gouvernementaux, dont la police israélienne, le ministère de la Sécurité intérieure, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Religions, le ministère des Affaires religieuses, le ministère du Tourisme, le Centre national des Saints Places, l’Autorité nationale d’incendie et de secours, Magen David Adom, le ministère de l’Économie et de l’Industrie et le Conseil régional de Meron Hagalil.

Publicité 

En outre, le Mochav Meron, le Comité des cinq pour la gestion de la tombe de Rashbi et les deux dédicaces – le Comité de dédicace – la communauté ashkénaze de Meron et la dédicace de la communauté séfarade de la communauté de Safed et Meron – sont poursuivis. La liste est signée par deux organismes d’ingénierie qui ont approuvé l’incident et qui, selon les plaignants, sont responsables de l’incident du point de vue de la sécurité – BCS Engineering and Safety Company et l’ingénieur Amer Khalilia, propriétaire de l’entreprise.

Le moment du procès n’est pas une coïncidence et survient juste deux jours avant l’anniversaire de la catastrophe de Meron et la joie de Meron. La semaine dernière, Shimon Israel Elhadad, le frère de Yossef David et Moshe Mordechai, a évoqué les sentiments difficiles et a déclaré qu’il pensait que toutes les personnes impliquées dans la célébration n’avaient pas intériorisé les bonnes conclusions.

Maintenant, juste avant la célébration pour la première fois depuis la catastrophe, quelques instants après que le gouvernement israélien a décidé que les familles des victimes seront indemnisées et alors que la commission d’enquête sur la catastrophe de Meron n’a pas encore publié ses principales conclusions – les familles arrêtent le silence et poursuivent des dizaines de millions de personnes dans des poursuites civiles. Selon les familles, tous les accusés sont responsables de ce qui s’est passé – et certains sont également responsables de la célébration de cette année.

Dans une certaine mesure, l’acte d’accusation est un acte d’accusation des familles contre ce qui s’est passé en ce jour horrible il y a exactement un an, et l’avocat des familles, l’avocat Eran Becker, n’épargne pas ses mots pour prouver leur culpabilité et redistribue ce qui s’est passé au cours de la dernière moments de la catastrophe. « A Basson, 45 hommes et enfants ont été piétinés, entassés et ont péri, et 145 personnes ont été blessées par écrasement et suffocation provoqués par l’attroupement. Les morts de la catastrophe sont morts dans une mort des plus tragiques, dans une lente suffocation et écrasement. »

« Les défunts ont été écrasés sous une foule, ce qui a causé de très longues minutes de grande souffrance », a décrit l’avocat. « Pendant ces longues minutes, en plein champ de bataille dans un chaos constant, les défunts ont crié à l’aide, ont supplié, ont tenu bon et se sont battus pour leur vie dans l’espoir d’être secourus et sauvés.  » Lentement sous la foule, ils ont eu du mal à respirer, et l’oxygène s’est affaibli des poumons lentement et progressivement, avec le reste de leurs forces jusqu’à ce que leur voix disparaisse lentement, jusqu’à ce qu’ils laissent leurs âmes partir.

Il a accusé l’État que ce qui s’est passé était déjà prévu. Il a admis que bien qu’il soit connu depuis plus d’une décennie pour les graves problèmes, il y avait une lutte de pouvoir pour le contrôle de l’endroit dans les coulisses et le site continuait d’être négligé. « Les chaînes d’intérêts », ont conduit à l’abandon de l’essentiel : « Préserver la vie, la sûreté et la sécurité des participants. Cela a conduit à une chaîne de lacunes qui a finalement conduit à la catastrophe attendue qui pourrait et aurait dû être empêchée. »

« Négligence criminelle et grave »
En outre, un avocat a affirmé qu’ « il s’agit d’un échec continu du gouvernement au fil des ans », en raison du manque d’enquête, de réglementation et de normes détaillées. « L’État a continué à mûrir et a consciemment ignoré la situation dangereuse qui prévaut dans le pays, tout en étant indifférent aux conséquences désastreuses qui peuvent être causées par cette conduite, au point de fermer délibérément les yeux qui ont conduit à l’issue tragique et à la survenue de la catastrophe du mont Meron.

Les familles accusent les accusés dans le procès civil d’avoir délibérément ignoré le danger et la négligence. « Tous les prévenus ont gravement violé l’obligation concrète de diligence qui leur est imposée », décrivent-ils. « Les plaignants prétendront que la catastrophe s’est produite en raison d’une négligence criminelle et grave et / ou d’une imprudence « , déclare le procès, ainsi qu’un certain nombre d’autres allégations de négligence concernant les réjouissances dans un endroit dangereux et sans inspection suffisante. Les accusés, affirment-ils, « ont agi avec indifférence et frivolité tout en ignorant les dangers inhérents au site ». La liste des négligences s’étend sur de nombreuses pages et étend la profondeur des problèmes de la catastrophe.

Au total, les familles réclament des millions de shekels en compensation, y compris pour des dommages pécuniaires, mais aussi pour la douleur et la souffrance des morts « qui expriment la longue souffrance et les moments de peur et de terreur qui ont duré longtemps, ses pensées et ses connaissances pendant qu’ils étaient piétinés – de suffocation et de mort lente, par manque d’oxygène et gémissements de douleur « . C’est une indemnisation punitive et indemnisation de deuil. « Nous ne sommes pas devant un cas de négligence classique, il y avait ici une pleine conscience du danger d’une catastrophe survenant sur le mont Meron et tous les intervenants ont choisi de laisser la situation intacte tout en exposant les participants à un réel danger », ont dit les familles.

Au total, les membres de la famille demandent des dommages-intérêts punitifs d’un montant de 3 millions de shekels et 1 million de shekels d’indemnité de deuil pour chacun des défunts. En outre, un certain nombre de familles ont demandé une indemnisation supplémentaire pour les dommages, y compris des membres de la famille de Shraga Gesttner, qui réclament 4,5 millions de NIS en compensation de sa perte de revenus en tant que chanteur.

« Nous ne sommes pas confrontés à un cas de simple ‘frivolité’, et dans notre cas non seulement il y a indifférence, négligence grossière et négligence criminelle, mépris pour la vie humaine, indifférence à l’issue fatale attendue, mais c’est aussi malveillance et intention de ignorer les catastrophes passées, ne pas tenir compte des événements de masse, ne pas tenir compte de la réglementation, de la législation « Réglementation, et ignorer l’état du site du mont Meron et la nature des réjouissances et les signes avant-coureurs et le danger pour la vie jusqu’à ce que la catastrophe réelle soit provoquée – une catastrophe cela aurait certainement pu être évité, et ils étaient obligés d’empêcher », a conclu l’avocat au nom des familles.

« C’est le moment où l’Honorable Cour parlera et imposera des dommages-intérêts punitifs accrus, en particulier pour dissuader et amener les accusés à agir pour rectifier l’injustice en cours et assurer la sécurité des citoyens de l’État et prévenir la prochaine catastrophe, car dans la situation actuelle la prochaine catastrophe n’est pas une question de si, mais une question de quand. » .



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 

🟦 ANNONCE 🟦