PDG de Pfizer contre la politique israélienne : « On ne sait toujours pas si une quatrième dose de vaccin est nécessaire »

Le PDG de Pfizer, Albert Burla, a déclaré aujourd’hui (lundi), dans une interview accordée au réseau américain CNBC, qu’il n’était toujours pas précisé si une quatrième dose de vaccin était nécessaire. Il a poursuivi en disant que le vaccin adapté pour la souche de coronavirus omicron serait prêt en mars. « Nous commençons déjà à produire une partie des quantités », a-t-il expliqué. Il a noté que le nouveau vaccin se concentrera également sur d’autres versions du corona. Selon lui, il n’est pas encore clair si un vaccin spécial est nécessaire pour Omicron, mais Pfizer aura des doses toutes faites pour les gouvernements qui le souhaitent.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« L’espoir est que nous parvenions à quelque chose qui aura une bien meilleure protection, notamment contre les adhérences », a expliqué Burla. Selon lui, la protection contre les hospitalisations et les maladies graves est « raisonnable pour le moment avec les vaccins actuels, tant qu’il y a la troisième dose ».

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Des données du monde entier ont montré que les vaccins Pfizer et Moderna ne sont efficaces qu’à environ 10 % pour prévenir l’infection symptomatique par Omicron, 20 semaines après avoir reçu la deuxième dose, selon une étude de la British Health Agency. Cependant, les deux doses d’origine offrent toujours une bonne protection contre les maladies graves et les injections d’impulsion jusqu’à 75 % efficaces pour prévenir les infections symptomatiques, selon l’étude.

La quatrième campagne de vaccination en Israël (Reuters) Le conseiller médical en chef de la Maison Blanche, le Dr Anthony Pauchi, a déclaré en décembre dernier qu’il n’y avait pas besoin d’une troisième injection spécifiquement ciblée sur Omicron, car les anticorps fonctionnent bien contre lui.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦