Pendant qu’Israel enterre un de ses fils, les émeutes à Gaza reprennent et les célébrations de joies se multiplient

Le peuple d’Israel a prié, et même en dehors du pays pour que Bar-El ne parte pas si tôt à l’âge de 21 ans, suite au tir à distance zero d’un gazaoui qui n’était autre qu’un membre du Hamas.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La peine augmente dans le pays, car la vie en Israel a de la valeur contrairement aux ennemis d’Israel qui donnent leur vie pour tuer des civils.

La colère augmente dans le pays car il n’est plus nécessaire aujourd’hui pour le Hamas de faire appel à ses snipers, il suffit de s’approcher à 50 cm d’un soldat de Tsahal et de lui tirer une balle dans la tête car la dissuasion n’existe plus dans ce pays dirigé par un gouvernement de gauche.

🟦 ANNONCE 🟦

Cela entraine en bordure de Gaza encore plus d’émeutes et de violence et ce soir encore les émeutes continuent et les distributions de friandises se font dans tout les coins de rue pour célébrer la mort d’un jeune homme de 21 ans…juste car il est Juif.

Bar El est mort pendant de telles émeutes, cela n’a pour autant pas changer la situation de tension en bordure de Gaza :

Publicité 

 

Pour éviter ce genre de situation, il suffirait de respecter quatre règles et de les appliquer pour que la violence stoppe :

1 – Imposer une zone tampon de minimum 1 km entre soldats et terroristes par de moyens technologiques avancées ( ne sommes nous pas un des pays les plus avancés technologiquement ? ).

2 – A chaque ballon explosif envoyé, éliminer un membre du Hamas .

3 – A chaque roquette envoyée, faire intervenir la « puissance militaire » de l’aviation de Tsahal, non pas pour détruire des bâtiments en prévenant les occupants (comme le fait Tsahal) mais détruire le bâtiment avec le chefs terroristes à l’intérieur.

4 – Ne pas négocier avec les terroristes, même par l’Egypte.

 
🟦 ANNONCE 🟦