Quand David Guetta devient David Gueto, version antisemite

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Le Centre Simon Wiesenthal indigné, par la bande dessinée sur le journal argentin Página/12. Ces dessins ignobles représentent  « la vie » quotidienne dans les camps de concentration et Hitler pendant une soirée dansante au milieu des déportés.

Des groupes juifs ont condamné cette bande dessinée antisémite  et ont appelé le gouvernement du pays à dénoncer le journal quotidien en Argentine par une loi anti-discrimination.

Suite aux protestations du Centre Simon Wiesenthal et de nombreux militants, le quotidien argentin a publié des excuses sur son site Internet.

Le personnage principal du bande dessinée, est un DJ du nom de David Gueto (une caricature du DJ français David Guetta) qui joue de la musique dans un camp de concentration. Au début, les prisonniers ne veulent pas  danser en disant:

«Savez-vous qu’ils nous tuent dans les chambres à gaz et font du savon avec nos corps »

Hitler arrive pour les convaincre de danser et il ajoute au DJ, en disant:

«La vie est courte. Si ils sont détendus, le savon sera bien meilleur »