Dans le judaïsme, les cycles sont extrêmement importants car ce sont eux qui nous obligent à évoluer, à réfléchir et à faire des évaluations constantes.

Si nous nous arrêtons un peu, nous pouvons réaliser que tout au long de l’année, nous célébrons plusieurs festivités juives, qui portent des remerciements et des réflexions continues : Pour donner un exemple de ceci est la prière «modé aní», prononcée chaque matin au réveil pour remercier le Créateur de nous avoir donné l’opportunité de vivre un autre jour.

De la même manière, à chaque Shabbat, nous pouvons évaluer notre semaine, remercier tout ce qui a été accordé et avoir une journée entière à consacrer à Dieu et à notre famille.

Chaque Pessa’h, nous pouvons nous demander de quoi ou qui nous sommes esclaves, ce dont nous devons nous libérer, chaque Rosh Hashanah nous avons l’occasion de célébrer une autre année, et chaque jour de Kippour nous demandons pardon et pardonnons avec un jeûne qui touche notre âme d’une manière très spéciale.

Ainsi, ce travail n’est jamais terminé, chaque jour et chaque année nous trouvons de nouveaux défis à surmonter, avec des regrets, des peurs et des succès à célébrer, mais ce sont les cycles qui nous permettent de faire ces jugements constants : ceux qui nous obligent à regarder ce qui est invisible, touche l’intangible et se rendre compte que ce qui est vraiment important n’est pas juste de la matière matérielle.

Donc, si une année juive est pleine de ces pensées qui envahissent l’esprit, que fait un juif le 31 décembre ?

Eh bien, il s’avère que c’est le pape Grégoire XIII qui, en 1582, a ordonné que tout le monde chrétien soit gouverné selon le calendrier grégorien et pendant 200 ans, différentes régions l’ont mis en œuvre. Pour l’année 1752, la Grande-Bretagne et ses multiples colonies l’ont assimilé à son calendrier et c’est ainsi que le calendrier grégorien s’est étendu à de très grandes extensions territoriales.

Bien que les communautés juives poursuivent leur calendrier semi-lunaire, le calendrier grégorien imprègne tous les coins du monde, atteignant divers secteurs de la société, en particulier à partir des XVIIe et XVIIIe siècles, et jusque dans l’ère du modernité.

Cela a amené les Juifs à poursuivre leurs festivités et qu’en raison de la coexistence culturelle au cours des siècles, ils finiront également par célébrer certaines festivités n’appartenant pas au judaïsme, comme c’est le cas des millions de juifs d’Amérique du Nord qui célèbrent l’Action de grâces ou la Saint Valentin.

Le sujet peut être assez controversé ; Alors que certains pensent que ces célébrations sont pour un juif un péché inacceptable, d’autres aiment l’idée d’adopter l’activité la plus attrayante de la fête, comme offrir des cadeaux ou passer du temps avec la famille. Donc, ce 31 décembre, il y a des familles juives qui restent à la maison toute la nuit, tandis que d’autres familles juives s’enthousiasment en préparant un dîner et même une grande fête.

Que fait un juif le 31 décembre ? Il n’y a pas de réponse concrète, mais si les cycles de clôture sont alors, cher lecteur, vous avez des devoirs, que vous soyez juif ou chrétien, appliquez à ce que chaque être humain doit faire de temps en temps :

1.-Demandez pardon :

Nous portons tous un repentir dans notre conscience, ce que parfois nous n’avons pas l’humilité d’accepter mais qui pèse certainement, faites cet appel et demandez pardon à cette personne qui le mérite, au même moment vous montrez une très grande qualité humaine, en plus d’autres qualités, il fait de vous un être humain admirable.

2.-Embrassez tout les gens que vous pouvez :

Nous aimons de tout notre cœur, mais nous le montrons peu pour une raison étrange. Ce n’est pas que je veuille vous presser mais en vérité il n’y a pas de temps, la vie est trop courte et nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas embrasser les gens que nous aimons le plus. Embrassez ce que vous pouvez, le vrai but est de caresser l’âme de vos proches.

3.-Remercier et recalculer :

Peut-être la chose la plus belle à propos de l’être humain est la conscience qui lui permet de réaliser tout ce qu’il possède, ne pas faire prendre conscience de tous les trésors obtenus en cours de route est aussi tragique que de ne jamais les avoir obtenus. Remercier Dieu pour la vie, remercie la vie pour tout ce qui a été accordé, remercier ta famille et tes amis pour chaque instant vécu, merci pour le fait que tu as pu te lever à chaque fois que tu es tombé, mais ne cesse de remercier chaque instant et chaque bénédiction, eh bien ils disent que la gratitude est la mémoire du cœur.

Recalculer : il n’y a pas de chemin parfait, la vie est pleine de bifurcations et d’options qui rendent la route assez complexe. Recalculer est toujours une option, cela vaut la peine de faire une erreur, de faire demi-tour, de tourner en «u» ou de changer de direction ; Ce qui est totalement interdit, c’est de rester paralysé pendant que tout le monde autour de nous continue son chemin.

Eh bien, que vous fêtiez ou non le 31 décembre, n’arrêtez pas de recalculer, d’étreindre, de vous excuser, de pardonner et de remercier, ce sont ces réflexions qui, quelle que soit la religion que vous suivez, vous permettent de grandir.

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr