Qui a jeté des miches de pain devant la synagogue de Ramat Gan le jour de jeûne de Tisha Be Av ?

Les fidèles d’une synagogue de Ramat Gan ont été surpris de trouver du pain intentionnellement placé à l’entrée de la synagogue alors qu’ils venaient prier le jour du jeûne de Ticha Be Av.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Du pain était également placé sur les poignées de porte de la synagogue.

« Il y a un certain nombre d’événements [anti-religieux] qui se sont produits dans ce quartier », a déclaré à Arutz Sheva, un habitant de Ramat Gan, Ran Feingold. « Le soir du Seder, dans deux synagogues, ils ont répandu du hamets (produits de pain sans levain) à l’entrée. A Lag BaOmer, ils ont incendié la porte d’une autre synagogue. Et maintenant, cela s’est produit à Ticha Be Av ».

🟦 ANNONCE 🟦

Il a déclaré : Vers huit heures moins le quart du matin, le Rabbi a décroché le téléphone. « Ils ont encore jeté du pain, viens vite. Je suis venu prendre des photos, j’ai fait du bruit dans la municipalité ».

« Mon opinion est très claire », a-t-il déclaré. « C’est probablement un psychopathe solitaire. Mais un tel psychopathe peut provoquer une escalade interne. La prochaine fois, vous pourrez également lancer un cocktail Molotov. Si la police ne rattrape pas cette personne et qu’un incident grave survient, le sang des victimes tombera sur la tête des responsables de la ville. Ceux qui soutiennent la ville doivent trouver une solution et attraper cette personne ».

Publicité 

Yoav Eliassy-Hatzel a posté l’affaire sur son Instagram et Facebook et a écrit avec un triste cynisme : Il ne fait aucun doute que nous nous dirigeons vers un bon endroit ».

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦