Réaction des pays arabes à un espoir de paix : Manifestations, menaces et attaques …

Le plan de paix de Donald Trump permet aux palestiniens, un état, une capitale, plus de territoires en Judée Samarie, une reconnaissances et une vie économique plus dense, mais tout cela n’est pas suffisant et les palestiniens qui ont décidé de boycotter la paix pour la guerre, quelques faits :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

  • Manifestations spontanées rejetant l’accord du siècle sur la place du Soldat inconnu dans le centre de Gaza Photo: Bilal Al-Najjar

Image

Image

  • Manifestations spontanées dans l’est de Gaza, rejetant l’accord du siècle

Image

  • Manifestations dans le quartier de Sheikh Radwan à Gaza, en opposition à l’accord du siècle

Image

Publicité 

Image

  • Rassemblement de masse à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, pour rejeter l’accord du siècle

Image

Image

Ils ont également brûlé des pneus dans les rues pour exprimer leur objection au plan de paix.

Émeute de terroristes musulmans à Gaza, en Judée et en Samarie, en réponse au plan de paix de Trump

Plusieurs émeutes ont éclaté dans différents endroits de la Judée et de la Samarie, notamment à Ramallah, Qalqilya et Hevron, avec des terroristes musulmans lançant des pierres et des bombes incendiaires sur les forces de Tsahal.

Les troupes de Tsahal ont répondu par des méthodes de dispersion.

À Amman, des centaines de Jordaniens ont manifesté près de l’ambassade américaine au milieu d’une forte présence sécuritaire.

Émeute de terroristes musulmans à Gaza, en Judée et en Samarie, en réponse au plan de paix de Trump

De nombreux législateurs jordaniens du mouvement islamiste radical en Jordanie ont été vus parmi les participants.

Le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a appelé ses terroristes musulmans à attaquer les Juifs par des « moyens pacifiques et populaires », en réponse au plan de paix.

Le président Trump a dévoilé son plan de paix pour le Moyen-Orient appelé Deal lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, en compagnie du Premier ministre Netanyahu.

Selon les termes du plan, jusqu’à 30% de la Judée et de la Samarie seraient annexées par Israël, le reste constituant la base d’un État arabe indépendant et dispersé.

Les groupes terroristes musulmans, dont le Hamas, seraient tenus de remettre leurs armes, y compris leur arsenal de missiles et de roquettes.

Le futur État potentiel inclura Jérusalem-Est comme capitale, mais seulement si les Arabes prennent des mesures pour devenir autonomes.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦