Michel Boujenah fut l’invité de l’émission « On n’est pas couché » et n’a pas mâché ses mots quand il a fallu répondre aux questions de Vanessa Burggraff sur l’affaire de Sarah Halimi tuée et défenestrée à Paris par un soi-disant « fou ».

ABONNEZ VOUS A NOTRE NOUVELLE NEWLETTER

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

L’humoriste a condamné le silence de la France en émettant des doutes sur cette enquête, affirmant que l’auteur musulman était bien entendu un déséquilibré : « C’est un fou, mais c’est aussi un fou antisémite qui a choisi sa victime, qui l’a torturée, qui l’a insultée de tous les mots antisémites et qui a défenestré une femme juive et sans défense ! » Il a également dit que ce comportement de la France était aussi « fou » que celui de ce déséquilibré :

« Je ne comprend pas ce silence en France avec l’antisémitisme. On est 15 millions de Juifs sur terre. Je voudrais bien comprendre pourquoi on nous déteste autant ? Qu’avons-nous fait de mal pour être détestés de cette manière-là ? J’aimerais qu’on m’explique. On nous dit qu’on domine le monde, mais à ce que je sache les grands de l’industrialisation en France ne sont pas des Juifs, à moins qu’ils aient changé de nom… À moins qu’on ait changé de nom. Peut-être que Bouygues s’appelle Bélaiche ? »

Applaudissements du public…

Il ajoute : « Quand je vois l’actualité, je me dis : qu’est-ce qu’on a fait ? On a écrit des livres, on fait rire, on rit de nous-mêmes beaucoup, énormément… Je ne comprends pas. Qu’est-ce qu’on a fait ? Quel massacre ? Quand je vois ce que non pas les Chrétiens mais les Catholiques ont fait en Amérique du Sud… Le problème de l’antisémitisme, ce n’est pas le problème des Juifs mais le problème des antisémites. »

Publicité 

Le journaliste Yann Moix répond avec profondeur à sa question concernant la haine intrinsèque contre les Juifs en disant :

« C’est à cause de la Thora qu’ils ont donné à l’humanité ; et comme les gens n’aiment pas les cadeaux, ils veulent leur faire payer pour cela. »

Yann Moix :

« Quand vous dites dans votre livre qu’il n y pas de génie juif et que ce sont les autres qui l’ont créé, je suis très étonné et je ne suis pas d’accord. Car pour moi, le Judaïsme et la judéité sont quelque chose de premier. Quand Abraham va sur l’autre rive, il n’a besoin de personne, il est seul. Si on hait les Juifs, c’est que les gens n’aiment pas ceux qui apportent quelque chose et qui font un cadeau. Ce cadeau à l’humanité est le cadeau de la Thora, de la Parole et de la Loi et c’est tout cela qu’on leur fait payer.

Publicité 

Les Juifs n’ont besoin de personne, ni pour être reconnu en tant que Juif, ni pour définir ce qu’ils sont, ni pour les haïr ou pour les aimer. Ils ont apporté un universel en intensité et non pas un universel en extension comme la religion catholique qui aime s’étendre. La religion juive aime d’abord se comprendre, se discuter, s’étudier. Et je crois que c’est une erreur d’attendre de l’extérieur qu’on définisse ce que vous êtes car pour moi, vous êtes quelque chose de premier et de fondamental. »

Boujenah, avec sa grande simplicité, lui répond :

« Ce que je suis, je le sais, mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi ils veulent me tuer ? »

Et Yann Moix termine avec sa grande droiture et élégance que tout le monde connaît :

« Parce que la faiblesse attise la haine, comme disait Nietzsche ; les Juifs sont non seulement innocents mais inoffensifs et cela suffit aux salauds pour leur en vouloir jusqu’à la fin des temps. »

Applaudissements du public.

13:29

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.