Russie : Un terroriste solitaire a organisé un massacre à l’université de Perm tuant des dizaines d’étudiants

Le Russe Timur Bekmansurov, 18 ans, portant un casque et un masque, est entré sur le campus de l’Université de Perm avec un fusil et a ouvert le feu sur des étudiants. Selon les informations préliminaires, il y a plusieurs tués et blessés. Bekmansurov a publié à l’avance une histoire détaillée sur son «action» sur le réseau VKontakte.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il ressort du texte que le jeune criminel n’avait qu’un seul motif – déclarer au monde sa haine écrasante. Il écrit qu’il en rêvait depuis son enfance, qu’il avait économisé de l’argent pour une arme pendant longtemps (et qu’il avait soigneusement planifié, s’il ne pouvait pas acheter un fusil, dépenser le montant accumulé pour obtenir un permis de conduire de catégorie B). En conséquence, il a acquis l’arme en toute légalité: après avoir passé avec succès un examen psychiatrique et un cours de tir, Bekmansurov a reçu tous les certificats nécessaires, a réussi l’examen et obtenu une licence.

Bekmansurov explique qu’il énonce tout cela « pour faciliter le travail du comité d’enquête « .

🟦 ANNONCE 🟦

Le jeune homme écrit de manière absolument compétente et cohérente. Il est important pour lui d’avoir l’air « beau » – Bekmansurov dit qu’au début il voulait faire un massacre dans son ancienne école, mais a décidé que les enfants seraient des proies trop faciles, et a préféré un objet plus complexe – un campus universitaire spacieux avec beaucoup de bâtiments.

« Au final, je peux dire que je ne suis pas le premier et loin d’être le dernier. Vous ne serez pas épargné par l’interdiction des armes, vous serez tué par les voitures, les bombes, les couteaux, tout ce qui tombe sous la main. Une telle racaille que moi détruira tout autour de vous «  », – conclut le terroriste solitaire.

Publicité 

Les chaînes russes Telegram rapportent que des étudiants effrayés ont sauté par les fenêtres du deuxième étage ; le nombre de victimes n’est pas encore connu avec certitude – les médias citent des chiffres allant de trois à huit tués, jusqu’à 24 blessés. Bekmansurov s’est barricadé dans l’un des auditoriums, puis aurait été grièvement blessé, détenu et aurait rapidement succombé à ses blessures.

 
🟦 ANNONCE 🟦