SHABAK: « Nous allons supprimé la violence dans les villes par nos propres moyens » (Vidéos)

Le Shabak a publié aujourd’hui une déclaration, rare pour le service de sécurité intérieure, dans laquelle il a rendu compte des efforts visant à réprimer et à prévenir les affrontements ethniques dans les villes mixtes et les villes arabes d’Israël. «Nous avons utilisé nos capacités pour collecter des informations sur les attaques imminentes et les émeutes agressives afin de les empêcher, de détenir des suspects, d’enquêter et de renvoyer les affaires devant les tribunaux», a déclaré le Shabak.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Vidéo : Des centaines de jeunes « Palestiniens » de Judee Samarie ont quitté leurs maisons et se sont mobilisés pour affronter « l’armée d’occupation » en solidarité avec Gaza

Ils ont ajouté que des agents du Service général de sécurité sont sur le terrain avec la police « afin de prévenir les actions violentes à l’avance et d’arrêter les suspects de terrorisme et de violence et de les traduire en justice ».

«Nous ne permettrons pas à ces gens de plonger les gens dans la peur dans les rues des villes israéliennes – ni les Arabes, ni les Juifs. En travaillant côte à côte avec la police, nous utiliserons nos renseignements et arrêterons tous ceux qui veulent nuire aux citoyens d’Israël, juifs et arabes – jusqu’à ce que la paix et la tranquillité reviennent dans les villes », a déclaré le chef du Shabak Nadav Argaman.

Vidéo : Les forces de pompiers et de secours ont travaillé toute la nuit pour éteindre de nombreux incendies à Ramlé et Lod pendant la nuit: 6 maisons privées ont été entièrement incendiées dans le quartier Yavani ( Grec)de Ramla, une synagogue et un appartement incendiés à Ramat Eshkol à Lod, 2 camions ont pris feu dans le train de Lod quartier, et de nombreux incendies criminels ont eu lieu dans tout Ramle et Lod. Photo: Documentation des opérations d’incendie et de sauvetage

Publicité 

On ne sait pas quels moyens de collecte d’informations sont en question et si le Shin Bet utilisera la surveillance électronique dans ce cas. Cet outil lui a été donné temporairement par la loi sur l’état d’urgence pour détecter les contacts des personnes infectées du corona et les contrevenants de quarantaine.

Pendant ce temps, les actes de vandalisme à Lod se poursuivent, malgré l’annonce d’un couvre-feu et d’importantes forces de police et de garde-frontières dans la ville.

Vidéo : Les juifs de Lod enlèvent les Sifré Thora pour qu’ils ne soient pas brûlés par les arabes

Des émeutiers arabes ont incendié la synagogue hier soir. Tout d’abord, ils ont mis le feu à la porte, et lorsque le feu ne s’est pas déclaré, ils ont mis le feu à un arbre voisin. Dans la matinée, des traces de vandalisme ont été retrouvées dans un cimetière musulman de la ville: des Juifs ont cassé plusieurs pierres tombales. Le journal Haaretz rapporte qu’il y a des personnes (armés) à Lod de Judée et de Samarie qui sont venus protéger les résidents juifs de la ville. Comme la police ne fait pas face à la sécurité, selon le journal, le bureau du maire a autorisé les juifs de Judée Samarie à rester dans la ville.

Vidéo : Les arabes sous les cris de Allah Akbah cherchent des « juifs à tuer » à Ramlé

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦