Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a confronté ce matin (lundi) les familles des personnes enlevées qui étaient venues à la discussion du comité des finances avec sa participation et a déclaré qu’il ne soutiendrait pas l’accord actuellement en cours avec le Hamas.

“Ce que Sinwar exige maintenant, c’est la libération de centaines de meurtriers qui ont du sang sur les mains afin de libérer les personnes enlevées. Cela pourrait conduire au meurtre de nombreux Juifs”, a déclaré le ministre des Finances, ajoutant que “nous retournerons chaque pierre pour le retour des personnes enlevées – mais nous ne nous suiciderons pas collectivement. »

Smotrich a expliqué aux proches des personnes enlevées qui brandissaient des pancartes avec leurs photos que “quand le Hamas exige la fin de la guerre alors qu’il survit à Gaza, cela signifie qu’il recommence à s’armer, à creuser des tunnels, à acheter des missiles et à un grand de nombreux Juifs pourraient être assassinés et kidnappés lors d’un autre 7 octobre. » Selon lui, “c’est là le dilemme et cela fait mal, et notre responsabilité en tant que dirigeants est de penser non seulement au pays et à sa sécurité mais aussi aux conséquences à long terme.”

Les paroles de Smotrich ont provoqué un tollé parmi les familles des personnes enlevées, qui ont scandé à plusieurs reprises : « Celui qui sauve une âme, c’est comme s’il sauvait le monde entier. » La discussion au sein de la commission a été interrompue à cause des cris et le ministre des Finances a quitté la salle, les membres de sa famille le traitant de « lâche ».

Le ministre Smotrich s’est retiré de la salle de la commission des finances suite aux critiques des familles des personnes enlevées, et les familles ont dit : “Le ministre qui est censé représenter Otzma, le ministre qui dit qu’il n’a peur de rien… le ministre du ministère de la Défense qui affirme que le Hamas doit être dissous fuit les familles des personnes enlevées. »

Lors d’une discussion tenue au même moment au sein de la commission d’enquête publique, le membre de la Knesset Yitzhak Pindros du judaïsme de la Torah a confronté Esther Buchstab, la mère de Yagav Buchstab enlevé. Après que la mère ait demandé la permission de parler au comité qu’il présidait, Pindros lui a dit : “Voulez vous juste faire de la politique ? Voulez-vous expulser Bibi ? ” Buchstab lui a répondu qu’elle ne faisait pas de politique, et Pindros a répondu : “J’ai donné du temps, ce n’est pas la douzième chaîne ici.”
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/