Téhéran a testé avec succès le missile S-300, le bouclier des sites nucléaires

L’agence de nouvelles iraniennes a rapporté que Téhéran a testé avec succès le système de missiles S-300 qu’elle a reçu de la Russie l’année dernière, dix ans après la signature du contrat.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ce tir d’essai faisait partie d’un exercice militaire mené par l’Iran récemment. Le transfert de missiles russes à l’Iran a été suspendu en raison des sanctions imposées suite à un programme nucléaire de Téhéran.

Des rampes de missiles déjà livrées à la Syrie sont équipées de systèmes avancés de radars et les missiles tirés, qui ont jusqu’à 200 kilomètres de portée, représentent un risque réel pour les avions israéliens.

Israël a longtemps cherché à bloquer la vente du système de missiles S-300 à l’Iran, dont les analystes disent qu’il pourrait empêcher une frappe israélienne potentielle contre les installations nucléaires de Téhéran.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Publicité 

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦