L’agence de nouvelles iraniennes a rapporté que Téhéran a testé avec succès le système de missiles S-300 qu’elle a reçu de la Russie l’année dernière, dix ans après la signature du contrat.

Ce tir d’essai faisait partie d’un exercice militaire mené par l’Iran récemment. Le transfert de missiles russes à l’Iran a été suspendu en raison des sanctions imposées suite à un programme nucléaire de Téhéran.

Des rampes de missiles déjà livrées à la Syrie sont équipées de systèmes avancés de radars et les missiles tirés, qui ont jusqu’à 200 kilomètres de portée, représentent un risque réel pour les avions israéliens.

Israël a longtemps cherché à bloquer la vente du système de missiles S-300 à l’Iran, dont les analystes disent qu’il pourrait empêcher une frappe israélienne potentielle contre les installations nucléaires de Téhéran.

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️