La police allemande a lancé aujourd’hui une opération importante dans plusieurs villes du pays pour tenter de retrouver quatre personnes qui auraient des liens avec l’auteur de l’attentat de Vienne dans lequel quatre personnes sont mortes tandis que les autorités françaises et espagnoles ont renforcé leur sécurité sur les sites religieux et autres points sensibles après les dernières attaques de l’islamisme radical.

Au cours des dernières heures, la police allemande BKA a rapporté via son compte Twitter qu’un contrôle des maisons et des commerces avait été ordonné dans les villes allemandes d’Osnabrück, Kassel et dans le quartier de Pinneberg près de Hambourg.

« Il n’y a aucun soupçon initial que les quatre personnes touchées par les mesures d’aujourd’hui aient participé à l’attaque, mais on pense qu’il y avait des liens avec l’attaquant présumé », ont-ils souligné depuis les forces de sécurité, selon différentes agences internationales.

Les mandats de perquisition ont été obtenus après que la justice autrichienne a transféré des informations aux procureurs allemands, a rapporté le BKA.

La Suisse a également arrêté deux hommes dans le cadre de l’attaque de lundi, et l’Autriche était en contact étroit avec un autre pays non spécifié dans son enquête, a déclaré jeudi le ministre autrichien de l’Intérieur Karl Nehammer.
Les 15 personnes arrêtées en Autriche dans le cadre de l’attaque meurtrière font partie de la scène islamiste radicale, ont déclaré des responsables du ministère autrichien de l’Intérieur.

Dans ce contexte, au sein du gouvernement autrichien, il était nécessaire de rechercher davantage d’options juridiques pour lutter contre l’extrémisme islamique et une révision de l’agence nationale de renseignement du pays à la suite de l’attaque terroriste meurtrière de cette semaine par un partisan de l’État islamique, que les autorités savaient qu’il avait tenté d’acheter des munitions en Slovaquie voisine.

L’attaquant, identifié comme Kujtim Fejzulai, 20 ans, avait déjà été condamné pour avoir tenté de rejoindre l’État islamique en Syrie et avait été libéré début décembre.

Le 23 juillet, les autorités slovaques ont informé l’Autriche que deux personnes utilisant une voiture munie de plaques d’immatriculation autrichiennes avaient tenté d’acheter des munitions pour fusils d’assaut dans un magasin de Bratislava. Le directeur de la sécurité publique autrichienne, Franz Ruf, a reconnu jeudi que l’un d’entre eux avait été identifié comme « probablement » Fejzulai le 16 octobre, plus de deux semaines avant l’attaque, et a annoncé qu’une enquête indépendante examinerait si des erreurs avaient été commises.

Avec la double nationalité de l’Autriche et de la Macédoine du Nord, les autorités autrichiennes ont déclaré qu’elles n’étaient pas en mesure de révoquer la citoyenneté autrichienne de Fejzulai après sa condamnation et qu’il avait induit en erreur le programme de déradicalisation du système judiciaire après sa libération en pensant qu’il avait été réformé.

Face à tout cela, les derniers attentats perpétrés par l’islamisme radical en France et en Autriche ont placé les forces de sécurité espagnoles dans une situation d’alarme.

Bien que l’Espagne soit déjà au niveau d’alerte antiterroriste 4, pratiquement le plus élevé, la police et la garde civile ont mené une étude détaillée des nouveaux dispositifs et cibles de sécurité qui pourraient être éclaboussés par la nouvelle vague de terrorisme en L’Europe.

Le journal El Mundo a rapporté que le Centre national du renseignement a produit une série de rapports constamment mis à jour après les derniers attentats de Nice, Paris, Lyon et Vienne. Selon des sources citées par le journal espagnol sur la lutte contre le terrorisme, ces rapports ont été récemment analysés et une liste de « cibles islamistes possibles » a été précisée.

Pour cette raison, dans les dernières heures, les forces de sécurité de l’Etat espagnol ont renforcé les mesures de sécurité autour de «cibles françaises, juives et chrétiennes». Cependant, les experts consultés par ce journal ne disposent pas d’éléments objectifs qu’une action pénale similaire à celles perpétrées ces dernières semaines dans d’autres pays européens est en préparation. «Mais le radicalisme individualisé est très difficile à mesurer et à préciser. Le degré de dangerosité d’un auto-endoctriné est intangible, ni le moment où il peut mener une action », a déclaré un spécialiste de la lutte contre le djihadisme.

Dans le cas des centres de culte catholique, la gamme ne comprend pas uniquement les centres des grandes villes comme Madrid ou Barcelone. La sélection des cibles comprend des déploiements de sécurité dans toute l’Espagne. De même, le dispositif de surveillance déjà puissant autour des centres juifs, toujours considéré comme une cible prioritaire pour les djihadistes, qui a également augmenté.

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

🟦 ANNONCE 🟦

 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr