Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le président Donald Trump (à gauche) avec Jared Kushner (au centre) au début d'une réunion le 22 mai à Jérusalem. (Kobi Gideon / GPO)

Ces derniers jours, les pressions ont augmenté et le sujet concernant le plan de paix de Trump a été abordé lors d’une conversation entre le Premier ministre Netanyahu et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, ce mardi au Brésil.

Le président Trump aurait chargé son conseiller, et beau fils Kushner et son envoyé spécial au Moyen-Orient, Jason Greenblatt, de préparer la prochaine publication du « Plan du siècle ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lors d’une récente consultation avec la Maison Blanche, y compris l’ ambassadeur américain en Israël, David Friedman et d’autres ont tenté d’expliquer à Trump que la publication du plan de paix n’aidera pas Benjamin Netanyahu et qu’il devrait être reporté cette décision après les élections et la formation d’un nouveau gouvernement à Jérusalem.

Le président Trump, cependant, n’était pas convaincu et a donné trois raisons pour lesquelles le plan devrait être publié de suite :

1.La publication du « plan du siècle » au cours de la campagne électorale fera gagner Netanyahu et transformera les élections en Israël en une sorte de référendum dans lequel le plan sera approuvé.
2. Il est impossible de savoir combien de temps un nouveau gouvernement en Israël restera après les élections. La décision peut prendre plusieurs mois.
3. La mise du plan de paix américain au centre de la campagne électorale sera bien intégrée dans les plans de Netanyahu visant à amener Israël, pour février et mars, au plus fort de la campagne électorale. Un certain nombre de dirigeants internationaux, y compris des dirigeants arabes, se rendrons en Israël pour prouver à l’électorat israélien les résultats de la politique étrangère et de sécurité de Bibi. Le président Trump pense que si les dirigeants arabes, en particulier les États pétroliers du Golfe, savent que son plan de paix avec les Palestiniens est sur le point d’être publié, ils décideront également de se rendre en Israël ou d’accueillir Netanyahu dans leurs capitales.

Certains participants aux consultations de la Maison-Blanche ont suggéré que le président ne publiera pas le plan complet, mais seulement une partie de celui-ci.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou craignait que le président Trump ne perde patience et, comme il l’a fait au sujet du retrait américain de la Syrie dans la dernière semaine de 2018, lorsqu’il l’a annoncé brusquement, il pourrait faire de même avec son plan de paix :

« Le président peut surprendre tout le monde et envoyer un tweet, ou quelques tweets, dans lesquels il exposera les points clés de son » plan du siècle « , a déclaré un participant aux consultations.

La possibilité que le président Trump publie son « 100ème plan » pendant la campagne électorale fut le principal sujet qui préoccupait mardi les dirigeants politiques en Israel.

Ce n’est pas la division entre le chef du parti factuel, Avi Gabai et Tzipi Livni, ou les délibérations que le Procureur général Avihai Mandelblit, avec d’anciens juges et conseillers juridiques, sur les dossiers d’enquête de Benjamin Netanyahu qui sont leur principal souci.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

1 COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.