Un an apres le massacre d’Itamar, que retient-on des médias européens?

Il y a un an bientôt, Udi, Ruti, Yoav, Elad et Hadas Fogel ZL (Que Dieu venge leur sang) ont été assassinés de sang-froid dans leur  maison.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Pour la plupart, l’Occident a ignoré les meurtres de la famille Fogel. Les groupes de défense des droits de l’homme les ont ignoré également. Les vies juives ne comptent pas.

Publicité 

Giulio Meotti explique .

 Pourtant, il y a quelque chose d’encore plus horrible que la haine sadique de Awad: la complaisance occidentale. Ces dernières années, nous avons vu beaucoup de films sur les enfants juifs tués dans les camps de la mort habillés de  leurs pyjamas, et la même opinion publique a réagi avec indifférence à l’égard des images des bébés Fogel démembrés par des terroristes.

 

Les Fogels, dont le bébé décapité, étaient moins humains que les victimes arabes et donc moins méritants de par le manque d’indignation de l’europe. Les « enfants de colons » sont invisibles, comme les villes du nord d’Israël pendant les années 1970, lorsque des terroristes de Yasser Arafat ont assassiné des bébés israéliens à Ma’alot, Kiryat Shmona, Misgav Am et Avivim.

 

Le massacre d’Itamar a été dispensé, comme la «colère» des auteurs est pleinement justifiée au sein du monde. Le président de l’AP, Mahmoud Abbas a déclaré à plusieurs reprises : « je ne permettrais à un seul Israélien de vivre parmi nous sur la terre palestinienne. » C’est la même situation qui se repete car elle est de plus officielle comme les Juifs au temps de l’Allemagne nazie, qui cherchait un pays sans la presence d’aucun juif  .

Ce mouvement arabe annonce que la présence de Juifs est un obstacle à la paix . Mais c’est la raison précise pour laquelle Itamar n’a pas causé un scandale mondial. Parce que dans un monde moins surréaliste que celui que nous vivons,le fait d’entrer dans une maison juive et égorger des enfants qui devrait être la  cause de l’indignation morale et religieuse ,n’est en fait qu’un règlement de compte.

 

Ce drame qui devrait provoquer un tollé international, mais malhereusement le drame de Itamar est juste un fait comme un autre. Le Vatican n’a fait aucune référence au massacre d’Itamar, ni l’UNICEF a élevé sa voix contre le massacre des innocents enfants juifs.

 

Les médias ont fait leurs propres justifications : Parce que les bébés d’Itamar étaient des « colons », ils ont provoqué le crime sur eux-mêmes. En effet, après une série de meurtres de « colons », nous avons tous lu le même commentaire dans les médias dominants: Si les Juifs n’avaient pas été là, ils n’auraient pas été tués.

🟦 ANNONCE 🟦