Un ancien responsable militaire israélien a prédit que la prochaine guerre sera l’une des plus difficiles de l’histoire d’Israël, indiquant qu’elle devrait se dérouler quotidiennement dans les villes. Le nombre des missiles lancé par jour pourrait être de 1 000 à 2 000 et le poids de l’ogive par missile peut atteindre 100 kilogrammes avec des capacités de guidage précises.

« Les FDI ne seront pas préparées à une confrontation militaire à grande échelle si l’armée n’apprend pas à accepter les critiques », a déclaré l’ancien commissaire aux réservistes, Yitzhak Barak.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans une interview à la radio « Tal Lev Ram », il a souligné que la Judée Samarie deviendrait un front combattant et permettrait à des milliers de terroristes originaires de villes et de villages palestiniens de tirer dans toutes les directions.

« En conséquence, nous devrons utiliser des unités d’infanterie sur plusieurs fronts pour les affronter, et nous n’avons aucune possibilité de le faire aujourd’hui », a-t-il déclaré, soulignant que la situation politique israélienne était très dangereuse. Il a expliqué qu’il avait rencontré les membres de la sécurité un à un pendant une heure.

Il lui est apparu clairement qu’ils ne savaient pas grand chose sur leur propre armée. Le général israélien a ajouté : « Ce sont ces personnes qui prennent des décisions cruciales et ne savent presque rien de l’armée. En fin de compte, leur principal objectif est politique. »

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !