Un rappel pré-Rosh Hashana : le vrai repentir est possible pour tout le monde

Nos sages enseignent que celui qui se repent correctement est crédité comme s’il « … est allé à Jérusalem, a reconstruit le Temple, érigé l’autel et offert tous les sacrifices requis ».

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Avec les grandes vacances qui approchent à grands pas, la repentance est certainement le thème de la saison.

Bien que la repentance consiste aujourd’hui en prière et en confession, à l’époque biblique et du Temple, elle incluait également des sacrifices d’animaux. Différents péchés nécessitaient différents types d’offrandes, différents types d’animaux et différentes procédures.

Néanmoins, même alors, les sacrifices ne suffisaient pas. Il est toujours facile de passer par les étapes, mais pour intérioriser et montrer la sincérité de notre repentir, il en faut bien plus. Les Écritures nous disent que les sacrifices vides de sens ont peu de sens s’ils ne sont pas accompagnés de prière et d’un repentir sincère. Prenez, par exemple, ces passages : « Je désire le véritable amour, et pas seulement les sacrifices, [je veux voir] la connaissance de Dieu et pas seulement les holocaustes. (Osée 6: 6), «Retournez à Dieu avec des paroles (prière)…» (Osée 14: 2) et «Les sacrifices et les offrandes [insignifiants] ne plaisent pas à [Dieu]». (Psaumes 40:6)

Ainsi, en plus des sacrifices, Dieu veut entendre nos prières et nous voir accomplir des actes de charité, à la fois en général et comme forme de repentance en particulier. Cela est particulièrement vrai aujourd’hui, étant donné qu’il n’y a pas de sacrifices d’animaux et pas de temple sacré.

Comme le dit le Talmud : « Rabbi Yohanan ben Zakkai marchait avec Rabbi Yehoshua après la destruction du Temple. Le rabbin Yehoshua regarda les ruines du Temple et s’écria : « … Le lieu qui a expié les péchés du peuple juif est en ruines ! Le rabbin Yohannan ben Zakkai l’a réconforté en disant : ‘… Nous pouvons encore obtenir l’expiation par des actes de bonté de cœur.’ »

Selon un passage encore plus fort : « Rabbi Elazar a dit : Faire des actes de charité est plus grand que d’offrir tous les sacrifices, comme il est écrit : ‘Faire l’aumône et la justice est plus désirable à Dieu que les sacrifices.’ » (Proverbes 21:3 ).

Sur la base de ce qui précède, nos sages nous disent que celui qui se repent correctement, prie, confesse et fait des actes de charité est également crédité comme s’il « … est allé à Jérusalem, a reconstruit le Temple, érigé l’autel et offert tous les sacrifices requis. .” Dans le même ordre d’idées, on nous dit que « l’étude de la Torah remplace les sacrifices… » Par conséquent, l’augmentation de notre étude de la Torah est particulièrement encouragée à cette période de l’année.

La repentance est un outil puissant, un don en fait, qui garantit que nous ne serons jamais éloignés de Dieu. La repentance sincère « fonctionne » toujours – une personne peut toujours être pardonnée lorsqu’elle éprouve sincèrement des remords pour ses mauvaises actions et s’engage à changer. Comme le dit Maïmonide, « Même si un homme a péché toute sa vie et se repent le jour de sa mort, tous ses péchés sont pardonnés. »

Voici quelques-unes des pratiques recommandées dans le processus de repentance. Tout d’abord, il faut confesser le péché, regretter de l’avoir commis et s’engager à ne jamais le répéter. Une façon de mieux s’assurer qu’une personne ne répétera pas un péché est d’agir dans un extrême opposé. Par exemple, une personne qui se repent d’avoir menti devrait faire des efforts supplémentaires pour ne dire que la vérité. Bien sûr, il faut aussi prier pour être pardonné du péché. Et nous avons déjà discuté de l’importance d’accompagner le processus de repentance par des actes de bonté.

Le mouvement « Ba’al Techouva »

Au sujet de la repentance et du changement, il convient de mentionner ce que l’on appelle le «mouvement Baal Techouva», faisant référence au retour des juifs laïcs ou pécheurs au judaïsme orthodoxe. Depuis la fin des années 1960, un grand nombre de Juifs ont retrouvé le chemin du judaïsme traditionnel. Certains sont retournés au judaïsme en raison de conférences inspirantes, d’apprentissage en ligne, d’influences rabbiniques ou simplement d’une réflexion sur soi et de la réalisation qu’un mode de vie sans religion est généralement un mode de vie avec peu de sens et de satisfaction. Les mouvements Habad-Loubavitch, Aish Hatorah et Breslev, pour n’en nommer que quelques-uns, comptent un nombre impressionnant de nouveaux adeptes religieux, ainsi que ceux qui ne les ont pas rejoints mais se sont engagés religieusement grâce à leurs efforts.

Celui qui a adopté un style de vie religieux est appelé «Baal Techouva», ce qui signifie «celui qui s’est repenti» ou «celui qui est revenu». Des organisations telles que celles mentionnées ci-dessus sont connues sous le nom de mouvements kiruv ; le mot ‘Kiruv’ signifie ‘rapprocher’.

Pas de prosélytisme

Il ne faut pas confondre le mouvement Kiruv/Baal Techouva avec tout type de prosélytisme. Le prosélytisme cherche à gagner des adeptes d’autres religions. Le mouvement Kiruv ne cherche qu’à rendre les Juifs plus religieux. Il n’y a pas de sensibilisation des non-juifs par les mouvements Kiruv.

Certains des pionniers et dirigeants les plus connus du mouvement Baal Techouva qui sont décédés ces dernières années comprennent le chanteur, compositeur et professeur le rabbin Shlomo Carlebach ; l’auteur et traducteur Rabbi Aryeh Kaplan, qui était connu pour sa vaste connaissance de la physique et de la Kabbale ; et le rabbin Menachem Mendel Schneerson, le regretté Rabbi de Loubavitch , dont les partisans sont probablement les plus actifs au Kiruv dans le monde aujourd’hui.

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !