Une étude israélienne révèle que « la majorité de ceux qui signalent les effets secondaires du vaccin sont des femmes »

Le ministère de la Santé a publié ce matin des données sur les effets indésirables dans la population ayant reçu le vaccin Pfizer. Le rapport note que sur 1,7 million de personnes vaccinées, 533 personnes ont signalé des effets secondaires généraux, notamment une faiblesse générale, des maux de tête, des étourdissements et de la fièvre.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

De plus, 101 personnes ont signalé des symptômes neurologiques, notamment des picotements et des convulsions, et 84 ont souffert d’allergies.

Un autre chiffre surprenant est que les femmes ont signalé des pourcentages d’effets secondaires significativement plus élevés, représentant 73% du total.

Vaccination en Israël.

Jusqu’à ce matin, dans le pays, 1 952 millions de vaccins ont été appliqués. Plus précisément, 1,9 million correspond à la première dose et 52 000 à la seconde.

Publicité 

Hier, 55 000 injections ont été effectuées. 74% des personnes de plus de 60 ans en Israël ont déjà été vaccinées et au total 20% de la population ont déjà reçu le vaccin.

Dans la société ultra-orthodoxe, le taux de vaccination des personnes de plus de 60 ans est de 49%. Dans la communauté arabe, ce chiffre est de 43%.

Le ministère israélien de la Santé a rapporté qu’au cours des dernières 24 heures, 9025 cas de coronavirus ont été détectés et que, depuis le début de la pandémie, 512 869 infections ont été enregistrées.

Actuellement, en Israël, 78 215 personnes souffrent de la maladie, dont 1 042 sont dans un état grave et 262 ont besoin d’un respirateur. Ils sont décédés des complications de Covid19, 3770.

Le rapport Health indique que 1 760 personnes sont admises dans différents hôpitaux israéliens et que 5 487 membres du personnel de santé sont en quarantaine, dont 1 418 infirmières et 588 médecins. 127 768 tests ont été effectués hier, donc le taux de positivité s’est établi à 7,2%.

Le ministère de la Santé a annoncé l’extension de sa campagne de vaccination, qu’il a baptisée « Back to Life », et à partir d’aujourd’hui, les doses seront disponibles pour les personnes de plus de 50 ans, qui pourront se rendre aux différents points où elles se trouvent appliquez les doses. Les personnes intéressées doivent convenir d’une date avec leurs prestataires de soins.

De son côté, la directrice des services de santé publique du ministère de la Santé, Sharon Alroy Preis, a évoqué ce mardi les taux élevés de morbidité dans le pays et souligné que 17% des personnes gravement malades correspondent à des personnes ayant déjà reçu le première dose du vaccin.

« Après la première dose, l’immunité complète n’est pas atteinte, il est donc très important de recevoir la deuxième injection », a déclaré le responsable.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE