Le ministère de la Santé a informé les caisses de santé qu’à partir de dimanche prochain, elles pourraient commencer à vacciner les personnes de plus de 45 ans. La tranche d’âge de la campagne de vaccination s’agrandit pour la troisième fois en une semaine : à partir de lundi, le ministère de la Santé a autorisé les 55 ans à se faire vacciner, à partir de mardi – aux patients de plus de 50 ans.

Jeudi, le Premier ministre Netanyahu et le ministre de la Santé Edelstein ont été photographiés à Ramlé avec les deux millions de receveurs de la première dose de vaccin Pfizer. Les vaccinations ont fortement chuté cette semaine, mais après avoir reçu 680 000 doses du vaccin, Pfizer est remonté et a atteint 120 000 vaccinations quotidiennes jeudi (64 000 répétées et 56 000 primaires).

Dans la première phase de la campagne de vaccination, les personnes de plus de 60 ans ont reçu environ 60% des doses de vaccin. 40% sont allés aux travailleurs médicaux, aux employés des maisons de soins infirmiers et autres institutions fermées, aux infirmières qui travaillent avec les personnes âgées à domicile, aux policiers et dans certaines villes – aux enseignants. Les restes du vaccin étaient offerts par les hôpitaux et les caisses d’assurance maladie à tout le monde à la fin de chaque journée, et parmi les vaccinés se trouvaient des personnes de tous âges, dont plus de 10 000 adolescents âgés de 16 à 19 ans.

500 000 doses supplémentaires de vaccin Pfizer devraient arriver dimanche en Israël. Le Premier ministre Netanyahu s’est engagé à deux reprises publiquement à terminer les vaccinations pour toute la population adulte d’Israël d’ici la fin du mois de mars.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE