La famille Van Orad, affiliée à des organisations chrétiennes qui aiment Israël, refuse de répondre aux demandes des autorités néerlandaises et de marquer les produits importés de Judée-Samarie.

L’agence de presse JTA rapporte que la famille, dont la père de famille est directeur d’un centre qui importe des produits d’Israël a réfusé la demande du ministère néerlandais de l’Économie, de marquer chaque produit provenant de Judée-Samarie sous une étiquette spéciale, conformément à la décision prise par la Commission européenne en 2015. Il convient de noter que le balisage n’a pas été mis en œuvre dans la plupart des pays européens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Roger Van Orad, qui a refusé la demande, a expliqué que « ce sont des règles manifestement racistes et anti-juives, et ils essaient de séparer les produits des Juifs et des Arabes produits au même endroit ».

Il a ajouté que « nous pensions que cette initiative était censée assurer la qualité de la nourriture, mais que c’est devenu un outil politique permettant d’influencer la politique d’Israël et que nous ne l’accepterons pas ».

L’entreprise de Van Orad apporte chaque année plus de 120 000 bouteilles de vin d’Israël, la plupart produites en Judée-Samarie, ainsi que des tonnes de produits cosmétiques de la Mer Morte et d’autres produits.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !