Une femme infectée par la COVID décède après une « césarienne »

Amana Kahwaji, 31 ans, résidente de la ville arabe de Taibe dans l’est de Sharon, est décédée tôt le matin des complications du COVID-19 une semaine après avoir accouché. Elle a donné naissance à son premier enfant le week-end dernier. Comme Amana était en mauvaise santé à cause du coronavirus, les médecins ont décidé de lui faire subir une «césarienne».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Quelques jours plus tard, mercredi, la femme en travail est sortie de l’hôpital Meir de Kfar Saba. Son mari a dit qu’Amana allait bien, mais vendredi soir, elle se sentait très mal – sa température a fortement augmenté et ses douleurs abdominales se sont intensifiées.

Son mari a appelé l’hôpital, mais on lui a dit que la température après la chirurgie était courante et on lui a dit de consulter le médecin de famille. Mais peu de temps après, la femme est décédée. On ne sait pas comment une femme infectée pourrait sortir de l’hôpital après un accouchement si difficile. On ne sait pas encore quelles complications ont causé sa mort : est-elle liée au coronavirus ou la chirurgie ? Il n’est pas indiqué si la femme en travail a été vaccinée.

Il s’est avéré que la sœur enceinte d’Amana a également été hospitalisée il y a deux semaines dans le service des coronavirus de l’hôpital Hillel Yaffa à Hadera. Et elle a donné naissance à un enfant par « césarienne », restant à ce jour dans un état grave.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE