Une indécente indignation ! Par Richard C. ABITBOL

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Voilà un peu plus d’un mois, le peuple de France a été touché dans sa chair, blessé dans ses valeurs, agressé dans ce qui fait son identité républicaine: la liberté d’expression, la liberté de la presse et le respect des individus conformément à la déclaration universelle des Droits de l’Homme :« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits». Ainsi, nous avons pu constater, avec consternation, qu’en France, en 2015, des Juifs peuvent être lâchement assassinés, et de manière récurrente, pour le simple fait d’être nés Juifs et des journalistes peuvent être assassinés pour avoir voulu s’exprimer librement dans l’esprit de Voltaire !

Comme nous l’avions dit, après ces évènements, nous étions heureux que la France se soit, enfin, mobilisée, par millions, pour crier sa colère. Comme nous l’avions prédit ce fut un rassemblement mémorable, le plus important que notre pays ait connu depuis la libération.

Mais, car il y a un mais, comme nous l’avions regretté alors, et indépendamment de notre satisfaction face à l’ampleur de la mobilisation constatée, nous ne pouvions qu’être amers car cette situation contrastait avec la faible mobilisation conséquente à l’odieux et lâche assassinat de jeunes enfants juifs, après la barbarie dont fut victime le jeune Ilan Halimi, ou encore après les horribles violences dont fut victime un jeune couple juif de Créteil. Comme l’a constaté notre Premier Ministre, Manuel Valls, nous étions alors confrontés à une certaine apathie du peuple de France, et point de grande mobilisation pour dénoncer tous ces crimes abominables dans le pays qui a gravé dans son histoire le triste souvenir de la rafle du Vel d’Hiv !

De même, nous avions assisté à l’assourdissant silence du peuple de France quand on s’attendait à ce qu’il se lève, qu’il crie sa colère, et montre sa révulsion après les émeutes anti-juives de l’été dernier alors que l’on hurlait dans les rues de Paris: «Mort aux Juifs», et alors que nous avions échappé de peu à un véritable pogrom !

Rien de tout cela!

C’est ainsi qu’au cœur de cette tourmente, aucun signal fort n’a été adressé en empathie avec la souffrance des français de confession juive!

Certes, il était naturel que l’assassinat de journalistes ait eu une forte résonance au pays de Voltaire, mais l’innommable barbarie dont a été victime le jeune Ilan Halimi, ou le massacre sanglant de jeunes enfants juifs pour la seule raison qu’ils étaient juifs, ne sont-ils pas des évènements qui auraient du générer une émotion toute aussi forte, voire même encore plus forte ?

Comment ne pas être amer lorsque après l’odieuse agression de Créteil, et seulement quelques jours avant l’attentat de Charlie Hebdo, il n’y eut que quelques centaines de citoyens, pour la plupart de confession juive, qui aient senti l’irrésistible nécessité de se mobiliser !

Cette analyse a d’ailleurs, été confortée par les propos du Premier Ministre qui s’est interrogé, à juste titre, sur cette indifférence et sur le peu d’empathie du peuple de France. Comme nous l’avions écrit alors, nous faisions face à une grave indifférence citoyenne.

Mais ce qui nous apparaît plus grave encore, ce fut la réaction post 11 janvier, et le discours hallucinant des médias et de certains politiques qui transformaient les coupables en victimes et les victimes en coupables.

Très vite, une thèse a émergé qui mettait en cause la « provocation inutile» des caricatures de Charlie Hebdo, et qui s’attachait à l’effacement du crime antisémite de l’Hyper Cacher au profit d’une dénonciation répétée d’une prétendue montée de l’islamophobie.

Et nous avons vu émerger une « indécente indignation » qui mettait en cause, de manière sournoise, les victimes.

Très vite sur les plateaux Télé, et dans les studios de nos radios la promotion de l’autocensure se mettait en place; nous passions, subrepticement, de la compassion envers Charb et Charlie Hebdo à une autocensure qui ne disait pas son nom: « Charlie Hebdo avait eu tort de choquer les musulmans en publiant les caricatures » !

Plus grave encore, exit la tuerie de l’Hyper Cacher, on ne parlait plus de la montée de la violence antisémite, mais uniquement de la montée de l’islamophobie ! Sans d’ailleurs comprendre le sens même de ce mot puisque, comme l’a justement souligné Tahar Ben Jelloun, islamophobie veut dire « peur de l’Islam » et non « haine des musulmans ».

On mettait en exergue quelques graffitis sur les murs des mosquées en oubliant les actes violents quotidiens à l’égard des français juifs qui culminaient par ces meurtres barbares !

Et voilà que nos médias ne diffusent plus qu’un seul message en « leitmotiv» : « Pas d’amalgame », « Halte à l’islamophobie » !

En psychanalyse et psychiatrie, la phobie est définie comme une crainte déraisonnable dont la personne, qui en est victime,reconnaît le caractère injustifié et dont elle souffre. Ainsi de même que « l’hydrophobie» n’a rien avoir avec la «la haine de l’eau», l’islamophobie n’a rien à voir avec la haine des musulmans. Ce terme est lié à la peur de l’Islam (qui peut-être plus que compréhensible au vu des évènements vécus quotidiennement par les français même si elle est globalement injustifiée). Cette peur, «phobie», trouble le sujet et le fait souffrir !

L’islamophobie est donc une peur incontrôlable, que le sujet ne peut pas maîtriser et dont il souffre plus que quiconque !

Il est donc indécent de mettre en parallèle ce phénomène et la haine des Juifs qui se traduit par de la barbarie et des tueries envers des hommes, des femmes et des enfants dont le seul objet de la haine est d’être nés juifs !

Que dire encore du « pas d’amalgame» de la bouche même de ceux qui ne cessent d’user «d’amalgame» entre les dérives de quelques candidats du Front National et la Présidente de ce même parti, alors que celle-ci a immédiatement condamné ces propos indignes et a immédiatement suspendu ces candidats contrairement à ce que font d’autres partis (nous développerons plus bas) !

Que dire du « pas d’amalgame» de la bouche de ceux qui ne cessent de jouer de l’amalgame entre Marine Le Pen et son père, oubliant par là-même le principe républicain de responsabilité qui précise que nul ne peut être tenu responsable pour les actes d’autrui !

Que dire du «pas d’amalgame» proclamé par ceux qui ne cessent de faire «l’amalgame» entre la moindre bavure d’un sympathisant F.N et les 30% de français, électeurs de ce parti !

Entendons-nous bien ! Nous n’avons aucune sympathie envers ce parti mais nous en avons encore moins envers le mensonge, les manœuvres anti-démocratiques et les fausses et indécentes indignations !

Ce qui nous heurte, nous choque et nous indigne c’est l’utilisation de l’éthique et de la morale en paravent à des fins «politicardes», surtout quand ces offusqués du Dimanche se comportent de manière bien plus indigne que ceux qu’ils dénoncent à longueur d’antenne !

Ainsi que dire de «l’indécente indignation» d’un Aymeric Caron qui vient justifier devant les téléspectateurs, avec des précautions oratoires peu audibles, l’assassinat d’un Ilan Halimi ? Il fait partie de la cohorte de ceux qui trouvent toujours un moyen de «justifier» les dérives meurtrières des « fous de Dieu des banlieues » ! Indigne indignation quand il sous-entend que lorsque Marine Le Pen défend la priorité nationale, elle exclue, de fait, les juifs, les arabes et les noirs ! Que veut-il dire par là?  Que ceux-ci ne seraient pas français ? Cette «indécente indignation» démontrerait, en fait, que le véritable raciste c’est lui !!!

Et que dire encore de « l’indécente indignation » de ceux qui sont toujours en première ligne pour manifester aux côtés des antisémites les plus notoires: Parti Communiste, Verts, N.P.A, Front de Gauche,… Tous ceux qui ont pour habitude de manifester sous le drapeau de la Barbarie Islamique, ou qui sont les défenseurs invétérés des terroristes en tous genres, pire qui les décorent comme «citoyens d’honneur» quand ils sont en responsabilité et en possibilité de le faire.

Et que dire encore du « l’indécente indignation » du « cartel des antisémites de gauche », au slogan provocateur de «Tous ensemble, Tous ensemble » alors qu’ils n’agissent que pour rendre épars ce qui est uni !

Mais comment donc s’est constitué ce « cartel des antisémites de gauche» et comment agissent-ils?

Il y a bien sûr le reliquat du Parti Communiste qui essaie de retrouver dans la haine du Juif un soupçon de popularité dans les «quartiers» qu’ils ont totalement perdus; il y a également bien sûr l’extrême-gauche qui s’est rebaptisée N.P.A ou Lutte Ouvrière, vestiges d’Action Directe, de triste mémoire et auteurs de très nombreux attentats antisémites dans les années 80, et dont quelques reliquats, sortis de la naphtaline comme Jean-Marc Rouillan, constituent aujourd’hui la garde rapprochée des dirigeants du Parti; il y a également des responsables syndicaux qui, ne pouvant plus défendre les ouvriers, et après les avoir trahis, essaient de les fourvoyer dans la haine des autres; il y a également quelques socialistes (31 paraît-il) qui n’ont plus de socialiste que le nom tant ils n’ont plus rien à voir avec le parti du même nom et auquel ils s’opposent sur tous les fronts (économique, sociétal, international, moral et éthique); il y a également ceux que l’on appelle les verts, peut-être à cause de leur proximité avec les islamistes, et qui n’ont d’écologistes que le nom tant leur programme se confond avec celui de la gauche prolétarienne et révolutionnaire, et qui n’existent politiquement que grâce au pacte contre nature avec les socialistes; et il y a bien sûr les islamistes qui n’ont, bien entendu, rien à voir avec le socialisme ou la gauche qu’ils abhorrent, mais dont les intérêts convergent avec cette gauche extrême dont ils partagentun seul et unique but qui est celui de la destruction de l’ordre et de la culture occidentale !!!!

Ils sont les dignes héritiers de Proudhon et de son antisémitisme viscéral: « le Juif est l’ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie ou l’exterminer… Par le fer, par le feu ou par l’expulsion il faut que le Juif disparaisse » (Proudhon, Carnets, 26 décembre 1847)

Comme nous le voyons l’antisémitisme à une origine multipolaire, il est autant le rejeton de la gauche que de la droite.

Voilà donc rassemblés dans ce « cartel »un conglomérat d’antisémites qui s’accrochent à chaque opportunité durant laquelle ils pourront «Tous ensemble», «Tous ensemble», … vomir leur haine du juif en se cachant sous le foulard, bien utile, de l’antisionisme !

Mais pour ne pas tomber dans l’amalgame tant récrié, il est bon de signaler que les exceptions existent, oui, il existe des exceptions notables ! Jean-Pierre Brard, Jean-Claude Gayssot, André Gattolin, Jean-Vincent Placé, et quelques autres ne rentrent pas dans ces travers et sauvent l’honneur de ces partis embourbés dans l’antisémitisme!

Ironie du sort, alors que les élus socialistes défilaient le 11 janvier dernier contre le terrorisme et l’antisémitisme, alors qu’ils dénoncent et insultent les candidats du Front National qui dérapent, ils feignent d’oublier qu’un certain lundi 21 juillet, l’un d’entre eux, Ahmed Chekhab, a été exclu du parti pour antisémitisme mais…que, curieusement et simultanément à son exclusion, cet élu avait été promu au sein de sa mairie. Comble du comble, il a été férocement défendu par la L.I.C.R.A, SOS RACISME et consorts, ceux-là même qui poursuivent, avec hargne et détermination, les candidats du Front National qui ont tenu des propos similairesmais qui n’ont pas eu la chance d’avoir la même compréhension de la part de leurs procureurs !!! Il faut tout de même, pour la compréhension des choses, rappeler que cet élu de gauche avait proféré des insultes à caractère violemment antisémite à l’encontre de l’ancien adjoint aux Sports, Philippe Zittoun.

La gauche extrême a d’ailleurs tort de se rallier au panache blanc (vert en l’occurrence) de l’islamisme, alors que celui-ci a éradiqué la gauche dans tous les territoires où il exerce son pouvoir !

La droite n’est pas en reste avec ses quelques moutons noirs, le plus éloquent et nauséabond d’entre eux, est un ex haut personnage de l’État, qui ne perd pas une occasion pour vomir sa haine des juifs, il est vrai qu’il est grassement récompensé par des dollars qataris ! Mais d’autres élus, moins connus, se sont également signalés par leur homophobie, leur racisme ou leur antisémitisme sans que cela n’émeuve outre-mesure leur hiérarchie qui n’a pas éprouvé le besoin de sanctionner ces dérives par des exclusions; seule, parfois, une suspension temporaire a été prononcée afin de feindre la sanction au dérapage et pour tenter de les calmer !

Le drame est que tous ces piliers de l’antisémitisme, de droite comme de gauche, sont souvent les chouchous des médias qu’ils polluent de leur bien-pensance dévoyée, et qui, sous prétexte de « droits de l’homme », sont les meilleurs vecteurs de l’antisémitisme et du racisme ! Dans les Studios, les producteurs, par l’intermédiaire de leurs «chauffeurs de salle», se rendent souvent complices de ces éléments subversifs en les faisant applaudir par un public docile !

Ne nous y trompons pas, les slogans scandés sont là pour le rappeler, un parfum de haine des Juifs, souvent sous couvert d’antisionisme, flotte au dessus de notre pays, mais cette haine, c’est également la haine de l’Occident, la haine de notre système républicain et la haine de la France telle que nous l’avons toujours connue et telle que nous l’aimons !

Et cette haine ne vient pas forcément de l’horizon Bleu Marine mais beaucoup plus souvent de l’alliance « Vert (Ecologistes) –Rouge ( PC, Front de Gauche, NPA) – Vert (Islamistes) »

Restons donc vigilants contre les idéologues de la haine mais également, et surtout, contre les auteurs de ces « indécentes indignations», car ils sont encore plus subversifs puisque «apparemment» plus fréquentables !!!

Richard C. ABITBOL

Président de la Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël 

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !